Une unité de méthanisation adhérente de la cuma ?

Une loi récente a reconnu la méthanisation comme une activité agricole sous réserve que la structure qui la réalise réponde à deux conditions.

La promesse d’un bel avenir est dans les tuyaux pour l’agriculture. La production de gaz verts est un des leviers de la transition énergétique.

Les projets de méthanisation se développent sur notre territoire.

Les cuma ne peuvent porter directement de telles activités compte tenu de leur objet social. Les unités de méthanisation se constituent alors en sociétés commerciales, filiales ou non d’une cuma.

Mais une loi récente a reconnu la méthanisation comme une activité agricole sous réserve que la structure qui la réalise réponde à deux conditions :
1- Les associés doivent majoritairement être des exploitants agricoles.
2- Plus de 50 % de l’approvisionnement de l’unité doit provenir d’exploitations agricoles ;

Dans ce cadre, l’installation de méthanisation peut alors être associée coopérateur d’une cuma pour bénéficier de ses prestations de services comme la manutention d’effluents, l’épandage de digestats, …

Pour aller plus loin : circulaire juridique de la Fncuma (décembre 2018)

Entraid Vidéos

[Coup de coeur] Métha Bel Air, une pionnière du biogaz

[Méthanisation] Les cuma à fond dans leur rôle

Méthanisation: l’expérience éclairée de la SAS Métha-Ferchaud

Chaud, le méthaniseur !

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement