Cuma de la Vallée de Traubach et environs: l’agriculture collective mise à l’honneur

En région
30 ans de la cuma de la Vallée de Traubach et environs

Le conseil d'administration de la cuma de la Vallée de Traubach et environs (Haut-Rhin) à l'occasion des 30 ans du groupe.

17/10/2018 - 18:00

Jour de fête ensoleillé à la cuma ! Près de 200 personnes sont venues célébrer un bel anniversaire et saluer les 30 ans d’existence de la cuma de la Vallée de Traubach et environs. Exposition de matériels, dégustation de produits locaux ou encore visite de l’aire de lavage étaient notamment au programme.

Partagez cet article: Cuma de la Vallée de Traubach et environs: l’agriculture collective mise à l’honneur

En 1946, dans le Haut-Rhin, la coopérative agricole de Traubach et environs fut créée. Objectif:  acquérir et vendre tous produits agricoles (lait, semences, engrais…) ainsi que des machines agricoles à usage collectif. Après des années d’évolution industrielle et commerciale, la coopérative ayant perdu ses activités principales, une structure mieux adaptée aux besoins des adhérents a été créée! En 1988, la cuma de la Vallée de Traubach et environs voit le jour en récupérant les fonds de l’ancienne coopérative.

Tournés vers les nouvelles technologies

Depuis ce jour, la cuma n’a cessé de se développer tant sur le plan des matériels acquis (plus d’une trentaine disponibles actuellement), que par l’augmentation du nombre d’adhérents ou l’élargissement de la circonscription territoriale. Mais la cuma, c’est avant tout un groupe d’hommes motivés, à l’esprit résolument collectif et tournés vers la préservation de l’environnement et les nouvelles technologies.

La cuma de la Vallée de Traubach et environs propose aujourd’hui un parc d’une trentaine de matériels à ses adhérents.

En 2012, le groupe franchit un nouveau cap et s’engage fortement vers un objectif de réduction et de meilleure gestion des produits phytosanitaires. Acquisition d’outils de désherbage mécanique et surtout réalisation d’uneaire de lavage collective avec Phytobac et système de récupération des eaux pluviales.

Des outils du réseau cuma sont à disposition des coopératives pour les aider dans leur gestion. C’est ainsi qu’en partenariat avec la Fncuma et la Frcuma Grand Est, la cuma met en place en 2017 les logiciels MyCuma planning et travaux permettant aux adhérents de gérer les réservations de matériels en ligne. L’année suivante, la cuma de la Vallée de Traubach et environs expérimente et opte pour les boîtiers autonomes et déplaçables Karnott, solution de suivi et d’enregistrement des travaux pour une facturation précise et en temps réel.

Une cuma a aussi besoin de partenaires techniques et financiers à son écoute pour mener à bien ses projets. La Frcuma Grand Est bien sûr, mais aussi Coop de France, la Fdsea ou encore la chambre d’agriculture, se sont joints à la fête pour rappeler leur engagement et leur appui aux cuma.

Les cuma, modèle d’avenir

«Les cuma sont un modèle d’avenir. Être en groupe, échanger, s’entraider afin d’évoluer dans nos pratiques, mieux s’adapter tout en limitant l’impact financier par le partage des risques et des coûts», explique Vincent Dietemann, président de la cuma de la Vallée de Traubach et environs et administrateur de la section cuma Alsace et Frcuma Grand Est. «Sur notre secteur, la cuma a permis aux exploitations de se concentrer sur leurs bâtiments d’élevage, plutôt que d’investir dans du matériel. Elle permet aussi de rompre l’isolement parfois difficile en période de crise.»

Selon Vincent Dietemann, président de la cuma de la Vallée de Traubach et environs, «la cuma offre une multitude de possibilités, du simple partage de matériel au salarié mutualisé en passant par l’organisation de chantiers ou d’assolement en commun».

Il poursuit: «Chaque cuma doit avoir les mêmes informations, conseils et appuis pour une gestion saine et pérenne. Celles qui le souhaitent doivent aussi bénéficier d’un suivi plus approfondi pour permettre leur développement. C’est dans ce but que je m’implique au sein de la Frcuma Grand Est. Les cuma sans la frcuma seraient comme, pour imager la situation, des joueurs de foot sans entraîneur, ni arbitre. Il faut quelqu’un qui les aide à mieux travailler ensemble, à évoluer, à être plus performantes tout en respectant les règles et à l’échelon national et européen, via la Fncuma, défendre leurs intérêts.

Alors, je n’ai qu’une chose à dire: pour ceux qui cherchent à réduire les coûts de mécanisation, à avoir des outils performants tout en mutualisant les risques, la cuma est la solution. Elle offre une multitude de possibilités, du simple partage de matériel au salarié mutualisé en passant par l’organisation de chantiers ou d’assolement en commun.»

Au terme de cette journée, la conclusion est évidente. «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.» Ce slogan cumiste illustre parfaitement la cuma de la Vallée de Traubach et environs et la philosophie des cuma en général. Souhaitons-lui de belles années et rendez-vous dans 30 ans pour le prochain anniversaire, en espérant en fêter de nombreux autres dans les cuma du Grand Est !

Hélène Hertgen et Aurélie Schneider
Publicité
Simple Share Buttons