La Panther vit 2 ans

Le besoin de maîtrise des chantiers d’arrachage et de leur coût, a motivé la cuma de Courtempierre qui a trouvé un accord commercial souple et pérenne à la fois, avec le constructeur Ropa.

La cuma de Coutempierre, dans le Loiret, spécialisée dans l'arrachage de betteraves sucrières, renouvelle sa machine tous les 2 ans.

La cuma de Courtempierre est spécialisée dans l’arrachage de betteraves sucrières. Pour récolter les 380ha de ses adhérents, elle dispose d’une arracheuse intégrale Ropa, modèle Panther. Elle a décidé, en accord avec le constructeur, de renouveler tous les deux ans leur machine achetée neuve. Lors de l’acquisition, le prix de revente après deux saisons d’arrachage, est déjà conclu. Le constructeur assure l’entretien et garantit les pièces et main-d’œuvre durant les deux ans.

Prévoir le coût précis

Avantages pour la cuma: disposer d’une machine en parfait état de marche et prévoir à l’avance le coût précis qui sera facturé aux adhérents. Pour le constructeur, cette formule lui permet de récupérer une machine d’occasion récente (environ 850 à 900heures compteur), entretenue par ses soins et pour laquelle il existe des demandes sur le marché. Cette machine est assez sophistiquée. Pour faciliter sa prise en main, la cuma a donc fait le choix de spécialiser un chauffeur saisonnier qu’elle embauche. Il est secondé par un agriculteur de la cuma en mesure de conduire l’arracheuse en cas d’absence inopinée du chauffeur titulaire ou les week-end. Alors que la filière betteraves connait de profondes évolutions et que le prix des arracheuses intégrales frôle les 500.0000€ pour les plus puissantes, la cuma a trouvé avec cette organisation, le moyen de sécuriser les coûts d’arrachage tout en garantissant des chantiers de qualité.

 

En gros sur votre agenda : démo d’arrachage le 5 octobre

Une grande journée de démonstration d’arrachage de betteraves sucrières, organisée par la fédération des cuma du Loiret, est programmée le 5 octobre 2017. Tous les principaux constructeurs d’arracheuses seront présents ou représentés avec des machines neuves ou en circulation dans les cuma ou ETA de la région: Ropa, Vervaet, Matrot, Holmer, Grimme, Franquet…
D’ores et déjà, deux réunions de calage avec les constructeurs et les organisations agricoles partenaires de cet événement, ont eu lieu en Juin. De grandes parcelles de démonstrations sont prévues pour cette manifestation d’ampleur qui devrait drainer de nombreux planteurs, impatients de voir sur le champ, les capacités réelles des machines.
Pour tout renseignement, contacter la fdcuma au 02.38.30.16.28.

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement