Abreuvement autoconstruit

Les éleveurs ne manquent pas d’inventivité pour mettre au point des équipements pratiques susceptibles d’alléger leur labeur, à l’exemple du système d’abreuvement auto-construit par Romain Bernier dans le Maine-et-Loire.

L’éleveur a récupéré un ancien abreuvoir issu d’une étable désaffectée et s’est procuré, pour un coût modique sur internet, une partie des équipements nécessaires, le tout alimenté par un panneau solaire.

Voici un système d’abreuvement pour prairie qui débite plus qu’une pompe de prairie et dont le coût n’est guère plus élevé que celui d’une pompe (environ 200€), tout en étant aux normes vis-à-vis de la réglementation», rapporte Romain Bernier, éleveur bovin dans le Maine-et-Loire. Son installation est constituée de :

Le schéma d’installation du système d’abreuvement décrit par l’éleveur montre la connexion du flux d’eau partant du ruisseau à l’abreuvoir et le circuit d’alimentation électrique.

– un panneau solaire 50 w + régulateur + batterie 12v acheté 160€ sur internet,
– une pompe de camping-car «flojet»  600l /h avec un pressostat intégré (détecte la valeur de pression) qu’il s’est procuré sur le site «Le bon coin» à 50€.
– un abreuvoir récupéré dans une étable désaffectée.
«Le seul souci restant, ce sont les périodes de gelée avant la rentrée des animaux», précise l’éleveur concepteur.

Une boîte étanche renferme la pompe, le régulateur et la batterie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Entraid Vidéos

Un aérateur d’andain fait-maison à la cuma

Récupérer simplement les menues pailles

Déplacer les coupes avec un chargeur

[Astuce vidéo] Une centrale de lubrification automatique pour barre de coupe à 800€

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement