[Recrutement] Agriculteur cherche saisonniers

Le secteur agricole offre de nombreux emplois saisonniers mais manque parfois de candidats. De nouveaux dispositifs germent, sur le web ou sur le terrain, pour fluidifier les échanges.

La viticulture est un poids lourd dans l'emploi saisonnier.

L’agriculture est l’un des secteurs qui génère le plus d’emplois saisonniers. 854 000 contrats saisonniers ont été signés en 2014, dont 45% en viticulture, selon l’Agence nationale pour l’emploi et la formation en agriculture (Anefa). A elles seules, les vendanges concentrent 336 000 emplois. Dans certaines régions, les difficultés de recrutement amènent les professionnels de l’emploi à rivaliser d’imagination pour attirer les candidats.

En Limousin, pour trouver plus facilement et fidéliser les cueilleurs de pommes, un dispositif est rodé depuis plus de 10 ans : ouverture de « Points pommes », transport des saisonniers en bus, puis journées d’informations sur les perspectives d’emploi du secteur.

Dans les Landes, des offres d’emploi « jumelées » ont été développées. Celles-ci sont plus attractives pour les saisonniers, car elles leur permettent d’enchainer plusieurs contrats (récolte des asperges, de carottes puis castration de maïs).

Une plateforme nationale

Pour mettre en relation candidats et employeurs, une bourse de l’emploi a été mise en place. Elle recense à ce jour plus de 200 offres d’emplois saisonniers à temps plein et 75 offres de contrats saisonniers à temps partiel.

Entraid Vidéos

Animateur de cuma, kesako ?

Comment aménager un poste et fidéliser un salarié?

Comment rendre attractive son offre d’emploi en 10 minutes?

Comment trouver la bonne distance managériale?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement