ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

[Avis] La traction électrique est aujourd’hui une réalité

Partager sur

[Avis] La traction électrique est aujourd’hui une réalité

Le comportement du T4E dans les vignes est une réussite, associant une bonne adhérence avec une bonne maniabilité.

Depuis 2016, le groupe Vranken-Pommery compte dans sa flotte d'enjambeurs un modèle électrique : le Kremer T4E. Autonomie, utilisation et prix, quel est le bilan de deux saisons d'utilisation ?

Le groupe Vranken-Pommery a acheté un tracteur enjambeur électrique Kremer T4E en 2016. Produit par le constructeur champenois Kremer Energies, il est doté de batteries lithium-ion offrant une capacité totale de 94 kW.

« Nous n’avons relevé aucune difficulté liée à l’autonomie pour une utilisation quotidienne normale » explique Tony Biniaux, responsable QHSE et machinisme Vranken-Pommery.

Tracteur enjambeur électrique Kremer T4E : 8 ha d’autonomie

En outre, « nous arrivons par exemple à traiter 8 ha en une journée (en 2 cuves) ». Le temps de charge varie de 3h via un chargeur spécifique à 9-10h sur une prise classique.

De plus, la capacité des batteries évoluent très vite. « De 94 kW sur le modèle de 2016, la capacité des batteries a progressé à 105 kW aujourd’hui et atteindra 115 kW en 2019 » précise Aurélien Kremer, pdg de Kremer Energie.

Confortable et simple à utiliser

« Le matin, vous débranchez le T4E et vous êtes partis. La polyvalence est quasi-similaire à celle d’un enjambeur traditionnel », déclare Tony Biniaux. En revanche, il faut simplement monter une centrale hydraulique sur le T4E lorsqu’on veut l’utiliser un outil à entraînement hydraulique.

De plus, les chauffeurs du groupe apprécient le confort général du T4E (bien suspendu et fonctionnement silencieux), ainsi que son comportement : maniable en bout de rang et rassurant dans les dévers.

Combien coûte un enjambeur électrique Kremer T4E ?

Le prix de l’enjambeur électrique T4E est annoncé par Kremer Energie entre 185 et 195.000 € HT (selon le chargeur et les options). « Un prix supérieur à celui d’un modèle hydrostatique » concède Tony Biniaux. « Mais la différence s’atténue avec l’augmentation des tarifs des enjambeurs répondant aux normes antipollution Tier4 final / Stage IV. De plus, il faut aussi prendre en compte les coûts d’entretien, plus intéressants sur un tracteur électrique« .

L’article complet est à retrouver dans le numéro de mai du magazine Entraid’.


A lire sur cette thématique :

Viticulture et maraîchage : 5 tracteurs et porte-outils 100% électrique

Vers le 100% électrique dans le Bordelais

enjambeur électrique Kremer T4E

Le T4E dispose d’une puissance de 140 ch via 4 moteurs de traction asynchrone de 8 kWh.