Barre de coupe à tapis : faut-il franchir le pas?

En complément du dossier "barres de coupe" du magazine de juillet-août, la Rédaction vous propose des compléments web avec des avis d'experts et de distributeurs. Dans ce second rendez-vous, nous nous intéressons aux barres de coupe à tapis.

Les tapis permettent de garantir une alimentation régulière des organes de battage avec une entrée « épi en avant » quelle que soit la hauteur de la culture considérée.

Dans le numéro de juillet-août 2020, la cuma de l’Hexagone explique que, munie d’une barre de coupe à tapis, leur New Holland CX 8050 affiche un débit en hausse de 10%. Pour compléter cet avis, la Rédaction a laissé la parole à deux spécialistes de cet équipement.

barre de coupe à tapis: +17% de paille/heure

Tout d’abord, Nicolas Thibaud (ingénieur indépendant, spécialiste de la récolte), explique que toutes les barres de coupe à tapis ont l’avantage de l’adaptation aux longueurs de pailles et poids de matière à alimenter. «A ce jour mon expérience me permet de mesurer qu’une coupe à tapis latéraux, bien réglée, face à l’équivalente classique à vis optimisée (1/3 seulement optimisée à ce jour), permet un gain instantané en moyenne de 17% de poids de paille à l’heure (référence de 30 ans toutes régions, tous pays) pour la même perte à la séparation.

En outre, cette hausse du débit de chantier concerne autant les céréales à paille que d’autres espèces telles que le riz (+24%), le sarrasin (20%), le pois chiche (26%). Par ailleures, l’entretien n’est pas une contrainte. En effet, le régime des tapis latéraux, l’angle et la largeur apportent plus de régularité et d’homogénéité. Ce que les coupes à tablier variable ne réalisent pas suffisamment malgré des améliorations notables ces dernières années.

Cependant la tension des tapis, la qualité des matériaux, et tous les détails de réglages ne doivent pas être négligés. La synchronisation en continu des réglages de la coupe à tapis avec les régimes de convoyage et les mesures des performances de la machines, est la marge de progrès technique encore réalisable. Un travail se fait actuellement dans ce sens. »

Des gains plus importants en colza

Par ailleurs, Thibaud Lefevre, chef de produit moissonneuses-batteuses pour Claas France, précise que les gains peuvent être plus importants en colza. «Par notre expérience de la Convio et lors des comparatifs réalisés en 2018, les gains peuvent être important dans les gros volumes (colza), grâce à une profondeur de 100mm de plus par rapport à une Vario (+1,5km/h de plus). Les gains en céréales restent moindre.

barre de coupe à tapis

La profondeur des barres de coupe à tapis transversaux leur permet de récolter du colza sans prolonge ni tablier variable.

Si le tablier de la Vario est correctement réglé, la différence sera faible et l’APS à l’entrée du système de battage lissera les éventuels problèmes d’alimentation hétérogène. Beaucoup d’attention a été portée sur la Convio quant à l’étanchéité de la coupe. Mais aussi dans l’angle des tapis. Dans le développement de la coupe, l’angle se veut être le plus plat possible. L’objectif est de s’affranchir d’un système pneumatique pour souffler les graines vers l’intérieur de la coupe et éviter leur perte par gravité.

Une coupe Claas Convio nécessite une mise en route particulière, car elle exige un réglage différent des rabatteurs. Exit les habitudes d’une coupe à vis, les rabatteurs doivent être réglés beaucoup plus en avant.  La vitesse des tapis est importante. Il faut qu’une fois que l’épi est coupé et tombe sur le tapis, sa vitesse soit identique jusqu’à l’entrée dans le convoyeur.

30.000€ pour 9,30m

A l’achat, compter 30.000 euros [prix tarif] sur une largeur de 9,30m. Une alimentation homogène, limitant les pics de charge au batteur, implique une consommation de carburant inférieure. Nous avons aussi noté une meilleure qualité de broyage, toujours en lien avec cette alimentation homogène dans de faibles volumes.

Je pense surtout que le surcoût à l’achat va se retrouver à la revente. En effet la culture du tapis commence à s’implanter progressivement dans l’hexagone.»

A lire dans le même dossier:

Barre de coupe repliable: oubliez vos préjugés!

Maîtriser l’égrenage par le réglage avec la barre de coupe à tournesol

Attention à la préparation de sol avec les barres de coupe flexibles

Entraid Vidéos

Les robots deviennent réalité en grandes cultures

Une écimeuse en démonstration dans la Vienne

Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

Changement des pneus du tracteur : protocole et précaution

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement