635 ch et jusqu’à 15 m de coupe pour la petite sœur de la CR11

Partager sur

635 ch et jusqu’à 15 m de coupe pour la petite sœur de la CR11

Comme la CR11, la nouvelle moissonneuse-batteuse New Holland CR10 récoltera ses premiers hectares français cet été. (Crédit : New Holland)

Alors que la CR11 récoltera ses premières parcelles en France cet été, New Holland enrichit la gamme avec un modèle plus compact, la CR10. Au programme donc : 635 ch, 2 rotors de 24 pouces, le nouveau caisson de nettoyage Twin-Clean et une trémie de 16 000 litres de capacité. Présentation.

Après une présentation en avant-première à Agritechnica 2023, New Holland lance officiellement sa nouvelle génération de moissonneuses-batteuses de forte capacité pour la moisson 2024. Désormais la gamme comprend deux modèles, puisque la marque a dévoilé la moissonneuse-batteuse New Holland CR10. Quelles sont les différences entre les deux modèles ?

Les points communs entre les moissonneuses-batteuses CR10 et CR11

Tout d’abord, les deux modèles partagent l’architecture médaillée d’or à Agritechnica 2023. Rappelons que l’innovation porte notamment sur l’implantation en position longitudinale du moteur et directement solidaire avec un des deux rotors. En outre, ces moissonneuses-batteuses disposent de deux rotors de 600 mm de diamètre.

Ensuite, elles partagent également le nouveau caisson de nettoyage TwinClean qui comprend deux systèmes de nettoyages montés en série, « avec deux grilles supérieures, deux grilles inférieures, deux vis sans fin ». Le constructeur précise dans son communiqué que « deux mécanismes automatiques garantissent une distribution transversale uniforme du caisson de nettoyage dans toutes les conditions » (un sur la table de préparation, l’autre sur les grilles supérieures). En complément, des capteurs surveillent les anomalies de distribution. Ainsi, New Holland promet une compensation du caisson de nettoyage pour des dévers allant jusqu’à 28 %.

New Holland CR10

Comme sa grande sœur, la moissonneuse-batteuse New Holland CR10 peut recevoir des barres de coupe de 10,6 à 15 m et des cueilleurs de 12 à 16 rangs. (Crédit : New Holland)

Rappelons aussi que les CR11 et CR10 disposent du Dynamic Feed Rool, qui accélère la récolte et la réparti en flux régulier pour alimenter les rotors. Son mouvement peut s’inverser en cas de bourrage (en même temps que celui du convoyeurs et des rotors).

Le poste de conduite est également partagé entre les deux modèles. Ce dernier se compose de deux écrans tactiles Intelliview 12 et des sièges en tissu ou en cuir.

A découvrir : A quoi ressembleront demain les cabines des moissonneuses-batteuses ?

Les spécificités de la moissonneuse-batteuse New Holland CR10

Première particularité de la CR10, sa motorisation. En effet, le Cursor 16 de 775 ch est ici remplacé par le 6 cylindres FPT Cursor 13 (12,9 litres de cylindrée) développant 635 ch. Un organe alimenté par un réservoir de GNR de 1 300 litres. New Holland précise que le régime moteur de récolte est de 1 900 tr/min. En mode route, celui-ci peut descendre à 1 300 tr/min.

Deuxième spécificité, la trémie affiche une capacité de 16 000 litres et une vitesse de vidange de 159 l/s.

A découvrir : Ce qui change en 2024 sur les autres moissonneuses-batteuses New Holland CR.

Enfin, précisons que cette moissonneuse-batteuse peut travailler avec des barres de coupe à vis avec tablier ou tapis de 10,6 à 15 m de large, ainsi qu’avec des cueilleurs à maïs de 12 à 16 rangs. Plusieurs longueurs de vis sont proposées selon la largeur de coupe. De même, l’offre comprend trois transmissions possibles selon la barre de coupe : standard avec entraînement fixe, standard avec entraînement variable et système variable à haute capacité.

Pour plus d’information, retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com :