Formation pro : Le zébu brésilien à la croisée des chemins

Elevages Productions et énergies
decouverte voyage zebu bresilien viande

Comme ici, lors d’une visite d’exploitation en Nouvelle-Zélande, la diversité des participants qui constitue le groupe d’une telle formation est une richesse.

30/10/2018 - 08:30

Idele et Agrilys proposent une formation sur la filière viande bovine brésilienne, dans un format original dont la richesse repose sur la diversité des visites et rencontres sur place, mais aussi celle des profils des participants.

Partagez cet article: Formation pro : Le zébu brésilien à la croisée des chemins

Le Brésil est le premier fournisseur de l’Union européenne en viande bovine. Le pays est chaque année dans le duo de tête des exportateurs mondiaux. Avec la négociation en cours des accords de libre-échange du Mercosur, il pourrait même voir augmenter son volume d’exportation. Pourtant, les garanties sanitaires et de traçabilité restent très loin d’être acquises, comme le montre le scandale toujours en cours d’instruction qui touche JBS, première multinationale du secteur.

La filière est également sous le feu des critiques, en particulier des associations environnementalistes brésiliennes et internationales, pour son rôle dans la déforestation de l’Amazonie et dans l’esclavage pour dettes. Enfin, les multinationales brésiliennes de la viande connaissent une série de grandes manœuvres leur donnant accès à de nouveaux marchés, avec par exemple Marfrig qui a pris le contrôle du géant américain National Beef Packers.

A lire : UN SUPPLÉMENT SOMMET DE L’ELEVAGE 2018 OUVERT SUR LE MONDE

Ordre et progrès ?

Après la Nouvelle-Zélande laitière en 2018(1)  , c’est à cette filière de la viande bovine brésilienne que Idele consacre une formation sur 2019, avec le concours d’Agrilys et un voyage sur place, du 19 novembre au 1e décembre 2019.

Ce déplacement au Brésil permettra d’aborder les différentes thématiques du secteur, avec des visites, des rencontres avec un panel d’acteurs de tous les maillons de la filière.

Un agro-économiste d’Idèle, spécialiste de l’Amérique latine, accompagnera le groupe et animera les travaux de synthèse et de réflexion collective qui rythmeront cette formation visant à analyser les enjeux d’une filière, ses forces et faiblesses. 

(1) Une formation similaire à celle proposée en 2019 avait porté sur la filière laitière de Nouvelle-Zélande. Cette expérience avait donné lieu à une websérie à retrouver sur entraid.com : ‘A la découverte de la production laitière en Nouvelle-Zélande.

Infos pratiques

Objectifs pédagogiques

  • Cerner les enjeux économiques et environnementaux de la filière viande brésilienne
  • Apprécier la diversité de cette filière, du bœuf bio du Pantanal aux feedlots, d’un front pionnier au Para en passant par le Mato Grosso do Sul…
  • Comprendre les stratégies à l’export des différents acteurs, leurs forces et faiblesses

Public concerné

Acteurs de la filière viande bovine, responsables professionnels agricoles, chargés d’études, journalistes… La formation regroupe des personnes de profils différents, issus d’organismes professionnels différents, qui ont tous une expérience différente et donc un regard différent. Cela permet de confronter les points de vue et finalement de s’extraire assez rapidement de la vision franco-française de la problématique.

Pré-requis

La formation s’adresse à des personnes connaissant le secteur viande bovine. La présence d’un traducteur tout au long de la formation la rend accessible aux francophones.

Temps forts du programme

  • Rencontres avec les institutions incontournables au Brésil comme la fédération d’agriculture et d’élevage de l’état de Sao Paolo, l’association brésilienne des industriels exportateurs de viandes, le ministère de l’Agriculture ou l’Embrapa, Institut de l’Elevage brésilien
  • Visites de plusieurs exploitations en conventionnel et en bio dans deux régions phares, le Para et le Mato Grosso do Sul comprenant le Pantanal,
  • Un parcours de visites pour comprendre l’organisation de la filière : de l’éleveur de bovins naisseur à l’engraissement, l’abattage puis la distribution (visite de supermarché) jusqu’à l’assiette

Agrilys conçoit des voyages professionnels pour les acteurs du secteur agricole. Pour contacter Agrilys : Agrilys et contact@agrilys.fr

Par Jérôme Frugère - Agrilys
Publicité
Simple Share Buttons