A la rencontre des meilleurs fourrages en Normandie

Avec les organismes de contrôle laitier du secteur, le réseau des cuma en Normandie organise deux journées complètes dédiées à l’ensilage.

Les recettes pour éviter de jeter 1 benne sur 10 de maïs ou pour atteindre vite et bien les 35 % MS pour atteindre un ensilage de qualité sont bien utiles. Elles seront au cœur des journées des 16 et 21 mai, organisées en Normandie.

Ensilage, oui mais de maïs ou d’herbe? Les deux, mon général! Aux deux dates proposées dans le cadre des rencontres fourrages en Normandie, les experts détailleront à la fois les gains potentiels les plus fréquemment rencontrés avec le maïs fourrager (matin) et aborderont les chantiers innovants pour performer en chantier herbager en termes de qualité (après-midi).

La matinée, découpée en trois ateliers, se concentrera sur les gains au silo et à l’auge, ainsi que sur l’indicateur ‘coût alimentaire rendu auge’. S’il sera encore un peu tôt en saison pour organiser des démonstrations de récolte de maïs, les organisateurs ne se priverons pas de faire tourner les machines l’après-midi dans la prairie pour appuyer les interventions.

Rendez-vous le 16 mai à Flamets-Frétils (76) au hameau Port-Mort et le 21 mai, à Valdallière (14) à Le Bourg Pierres.

Programme complet ici

Entraid Vidéos

Les bons réglages de l’ensileuse contribuent à la qualité du maïs fourrage

Prévoir la date d’ensilage selon la floraison

Valorisation des couverts végétaux : récolter ou enfouir ?

6 août 2020 : la Cuma de Blanzay sort l’ensileuse

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement