Gérer les adventices sans chimie grâce au désherbage mécanique

En région Sur le terrain
Désherbage mécanique, gestion des adventices

Au cours de nombreuses démos, 400 agriculteurs deux-sévriens ont affûté leurs connaissances sur les différents matériels de désherbage mécanique.

09/07/2018 - 18:00

Les Deux–Sèvres sont en pointe sur le désherbage mécanique afin de gérer les adventices sans chimie. La fédération des cuma a pris une part active aux nombreuses démos qui ont eu lieu ce printemps.

Partagez cet article: Gérer les adventices sans chimie grâce au désherbage mécanique

Plusieurs actions ont eu lieu en mars, mai et juin, afin de promouvoir le désherbage mécanique, en partenariat de différents syndicats d’eau potable (SEV, SECO, SERTAD), de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres et de la FRAB Nouvelle Aquitaine. Ces actions ont débuté, le 23 mars à Coulon, le 16 mai à Echiré et le 25 mai à Azay le Brûlé. Lors de ces journées, deux herses étrilles de 12 mètres de largeur et une houe rotative de 6,40 m ont été mises à disposition sur le secteur du bassin du Vivier, par l’intermédiaire des cuma de l’Essor de Niort Ste Pezenne, l’Epron de Niort-Surimeau, des 3 Vallées de la Crêche et du Lambon de Thorigné. Objectif : appréhender l’utilisation de ces matériels sur plusieurs mois avant d’investir… si les résultats attendus sont atteints.

400 agriculteurs à l’affût

Ces démonstrations se sont poursuivies le 22 mai à Boussais, le 23 mai à Bougon et le 7 juin à Availles-sur-Chizé par une «caravane» de désherbage mécanique. Pour chaque démo, cela a commencé par une présentation technique de chaque famille de matériels (herse étrille, roto-étrille, houe rotative, bineuses à socs, bineuses à étoiles rotatives, interface de guidage, autoguidage, écimeuse). Ensuite par une démonstration sur le terrain en conditions réelles. L’ensemble de ces manifestations ont permis à plus de 400 agriculteurs de découvrir ou parfaire leurs connaissances sur les différents matériels présents sur le marché. Cela a permis aussi de savoir comment bien utiliser chacun d’eux.

Points-clés à retenir

La réussite du désherbage mécanique se fonde sur des critères de raisonnement essentiels : le choix du matériel évidement, la qualité des réglages, mais surtout la date d’intervention selon le stade des adventices, l’état physique du sol et les conditions climatiques.

A lire aussi à propos du désherbage mécanique :

Dulks Abrah : un outil de désherbage mécanique de précision 

Dix outils de désherbage mécanique en démo 

Le désherbage mécanique conquiert les cuma

Désherbage mécanique : des outils à mieux connaître 

 

 

 

Mickaël Madier, Fédération des cuma des Deux-Sèvres
Publicité
Simple Share Buttons