ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Comment bien intégrer votre nouvelle recrue?

Partager sur

Comment bien intégrer votre nouvelle recrue?

Découvrez les conseils de Cogedis pour réussir l'intégration d'un nouveau salarié. (Crédit: Adobe Stock)

L’intégration est une étape très importante de la période d’essai. Si elle est bien faite, la nouvelle recrue sera ainsi dans les meilleures conditions pour exprimer son potentiel et vous pourrez ainsi être sûr de votre choix à la fin de cette période.

Lorsque que vous recrutez un nouveau salarié, l’objectif est bien entendu de le fidéliser et que tout se passe pour le mieux pendant la période d’essai. Afin de bien intégrer un nouveau salarié, il faut cadrer son arrivée. Cela sera plus confortable pour vous comme pour lui et permettra d’optimiser le temps d’accueil. Ce parcours d’intégration permet de ne rien oublier, il est important de rester attentif aux premiers pas du salarié.

Définir un parcours d’intégration

Le planning peut-être modulé à votre guise, mais voici quelques conseils:

  • présenter l’entreprise ;
  • expliquer les pratiques et habitudes des équipes (un premier aperçu de la culture de votre entreprise) ;
  • établir un planning de présentation de l’ensemble des équipes et des métiers (avoir une vision d’ensemble est très important pour bien s’intégrer et comprendre ses collègues) ;
  • présenter les fonctions du nouveau salarié (définir clairement les tâches à effectuer et les objectifs du poste) ;
  • présenter son poste de travail, les processus et les modes opératoires.

Bien sûr, la durée et le contenu de ce parcours d’intégration du nouveau salarié est à adapter en fonction de chaque entreprise et de chaque secteur d’activité. Mais vous avez ci-dessus les bases pour établir un plan solide.

Bien intégrer un nouveau salarié avec le système de tutorat

Ensuite, le tutorat est idéal si vous avez plusieurs salariés sur une même fonction. Pour réussir un tutorat, il faut choisir un salarié de confiance et compétent. Il est très important que ce salarié soit pédagogue et volontaire. En effet, le tutorat est un système d’intégration très efficace. Car le nouveau salarié est plongé dans la culture de votre entreprise et apprendra plus vite vos méthodes et processus.

Attention, le tutorat n’exclut pas de réaliser un parcours d’intégration classique en amont. En outre, le risque serait que le nouveau salarié se retrouve isolé avec son tuteur et que les généralités ne soient pas vues.

De plus, il faut également prévoir pour le tuteur un allégement de la charge de travail sur la période d’intégration de la nouvelle recrue. Prévoir ce temps alloué à l’intégration permettra d’en assurer la qualité et de ne pas surcharger et démotiver inutilement le tuteur.

Prévoir une conclusion à l’intégration du salarié

Tout au long du parcours il faut comme dit précédemment rester attentif. Cela peut se traduire par différents points d’échanges, planifiés en amont, tout au long du parcours. Cela vous permet de savoir si le salarié parvient à s’intégrer. Et par la même occasion de repérer d’éventuels axes d’amélioration de votre parcours d’intégration.

Ce parcours doit avoir une fin et il faut prévoir un temps d’évaluation, une conclusion.

Si vous avez opté pour le tutorat, il convient de débriefer avec le tuteur sans la présence de la nouvelle recrue.

Que ce soit dans le cas du tutorat ou non, il faut réaliser une évaluation complète en se basant sur une grille d’analyse préétablie. Cette évaluation doit avoir lieu avant la titularisation. Vous pouvez également proposer à votre nouveau salarié de réaliser un premier rapport d’étonnement. Cela vous permettra de partir sur de bonnes bases lors de l’entretien de fin de période d’essai.

Enfin, à lire aussi à propos de l’embauche d’un salarié:

Prévoir le coût d’une embauche.

5 étapes avant d’embaucher.

Ai-je le droit de choisir la rémunération d’un salarié à l’embauche?