Abandon de poste: adoptez les bons réflexes!

Face à un salarié qui ne se présente plus à son poste de travail, il est important de réagir rapidement, tout en veillant à adopter les bonnes mesures. Le point en 3 étapes avec CERFrance.

Comment réagir si un salarié abandonne son poste? (Crédit: AdobeStock)

Qu’est ce qu’un abandon de poste? Comment y réagir?

Tout d’abord, cette absence du salarié peut s’expliquer par différentes raisons. La principale et la plus fréquente étant généralement le fait que le salarié soit tout simplement malade. Néanmoins, dans certains cas, cette absence peut aussi s’expliquer par la volonté du salarié de ne pas réintégrer son poste de travail.

Ce qu’il faut retenir, c’est que vous ne pouvez, en aucun cas, présumer de la démission de votre salarié. Quand bien même ce dernier ne vous donnerait plus aucune nouvelle ou bien vous aurait exprimé son souhait de quitter l’entreprise.

Alors, que devez-vous faire?

Nous vous recommandons de procéder en 3 étapes successives, dans le but de maintenir le lien avec votre salarié, tout en préservant la sécurité de votre entreprise, en cas de litige.

1. Prenez contact avec votre salarié

Cela vous permettra de connaître rapidement les raisons de son absence et d’échanger avec lui à ce sujet.

Il ne vous a pas prévenu de son absence? Peut-être a-t-il été confronté à un grave événement personnel ou familial qui l’en a empêché…

Bien qu’une absence non prévue soit parfois difficile à gérer sur l’instant, la règle en la matière est que votre salarié dispose d’un délai de 48h pour justifier de son absence et vous transmettre son arrêt de travail.

2. Demandez-lui de justifier son absence

Si vos appels restent sans réponse, ou que votre salarié ne vous a toujours pas transmis de justificatif de son absence, ou encore parce qu’il vous a clairement exprimé le fait qu’il ne réintègrerait pas son poste, il convient alors que vous lui adressiez un courrier le mettant en demeure «officiellement» de vous justifier de son absence, comme le prévoit la règlementation.

En outre, veillez à être précis dans ce courrier. Rappelez les faits et expliquez en quoi cette absence occasionne des préjudices et contraintes.

Ensuite, informez-le également sur le fait que dans le cas où son absence ne serait pas justifiée, elle constituerait alors une faute grave. Appelée «abandon de poste», elle pourrait entraîner une sanction à son encontre. Sanction pouvant aller jusqu’au licenciement.

Ce courrier devra être adressé en lettre recommandée avec avis de réception.

Par ailleurs, durant cette période, votre salarié ne sera naturellement pas rémunéré.

Selon le contexte et les relations avec le salarié, il pourra être opportun de doubler ou dupliquer ces courriers. Un premier courrier, par exemple, pourrait être envoyé simplement pour rappeler à votre salarié de justifier son absence et lui conférer un délai supplémentaire.

3. Engagez une procédure disciplinaire en cas d’abandon de poste

Le fait que votre salarié soit absent sans motif légitime constitue une faute grave. Elle pourra donner lieu à une mesure disciplinaire. Cette sanction pourra prendre différentes formes selon la nature et la gravité de l’absence, allant du simple avertissement jusqu’à la rupture du contrat de travail.

Si l’avertissement ne requiert, en principe, pas de formalisme particulier préalable, il conviendra néanmoins, dans le cas où vous envisageriez d’aller jusqu’au licenciement, de convoquer votre salarié à un entretien préalable.


Entraid’ et Cerfrance sont partenaires dans le cadre du développement des bonnes pratiques managériales et réglementaires dans le secteur agricole. Retrouvez les informations utiles sur la réglementation salarié, la gestion et le management des salariés agricoles dans notre dossier spécial.

Entraid Vidéos

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

Le tracteur portique à hydrogène a une longue histoire

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement