Réglementation : comment embaucher un travailleur saisonnier ?

Partager sur

Réglementation : comment embaucher un travailleur saisonnier ?

Le CERFrance rappelle tout ce qu'il faut savoir avant d'embaucher un travailleur saisonnier. (Crédit : Adobe Stock)

Qu'est-ce qu'un contrat saisonnier ? Quelle est sa durée légale ? Peut-on faire succéder plusieurs contrats saisonniers pour un même salarié ? Mode d'emploi de l'embauche d'un travailleur saisonnier avec le CERFrance.

On utilise souvent le contrat saisonnier dans des secteurs tels que l’agriculture, le tourisme et l’hôtellerie-restauration. Des secteurs où l’activité varie fortement en fonction des saisons. L’embauche d’un travailleur saisonnier est soumise à des règles juridiques spécifiques qui diffèrent de celles des autres contrats à durée déterminée (CDD).

Qu’est-ce qu’un contrat saisonnier ?

Un contrat saisonnier est un type de contrat à durée déterminée qui répond à des besoins temporaires et récurrents de l’entreprise, liés à des variations saisonnières de son activité.

Les cas de recours au contrat saisonnier sont strictement encadrés par le Code du travail et les conventions collectives (récoltes, saison estivale …). Cette variation de l’activité doit être indépendante de la volonté de l’employeur, ce qui le diffère du CDD pour accroissement d’activité.

A lire : Ai-je le droit d’embaucher un CDD pour remplacer un salarié malade ?

Durée du contrat saisonnier

La durée du contrat saisonnier se limite à la période pendant laquelle l’activité saisonnière se déroule. Ainsi, un contrat saisonnier peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.

Compte tenu du caractère aléatoire d’une saison, le contrat saisonnier peut ne pas prévoir une date précise de fin, et juste mentionner une durée minimale. On parle alors de « terme imprécis » du contrat.

La succession de contrats saisonniers

La spécificité du contrat saisonnier réside dans le fait qu’il est possible de faire succéder plusieurs contrats à la suite avec un même salarié (sans délais de carence), tant que chacun de ces contrats a pour objet de pourvoir à un emploi effectivement saisonnier.

C’est notamment le cas en agriculture lorsque 2 cycles de production se suivent.

Reconduction des contrats saisonniers

Le contrat de travail saisonnier peut comporter une clause prévoyant sa reconduction d’une saison à l’autre. Sans que celle-ci soit néanmoins réellement automatique. Il s’agit d’une priorité à l’emploi pour le salarié.

Certains secteurs d’activités où le travail saisonnier est très développé, prévoient à travers leur convention collective que les salariés saisonniers bénéficient d’office de cette priorité d’emploi pour les années suivantes.

Absence d’Indemnité de précarité

Contrairement aux autres CDD, le salarié saisonnier ne perçoit pas la prime de précarité à la fin de son contrat.

En outre, cette spécificité s’explique par la nature même du contrat, liée à une activité cyclique et prévisible. Ce qui rend la situation moins précaire que celle d’un CDD classique.

Contrats saisonniers et contrats intermittents

Enfin, certaines conventions collectives, prévoient la possibilité pour les entreprises de conclure des contrats dits « CDI intermittents ». Ces contrats ont la particularité de pouvoir organiser le temps de travail d’un salarié uniquement sur certaines périodes de l’année et pour un volume d’heures inférieur à celui d’un temps plein.

Ainsi, il s’agit donc d’une solution pour des employeurs qui souhaiteraient fidéliser leurs salariés saisonniers en leur offrant un CDI le temps de la saison uniquement et en leur garantissant ainsi leur emploi chaque année.

Le contrat de travail saisonnier offre une certaine flexibilité aux entreprises pour répondre aux variations d’activité auxquelles elles sont soumises. En respectant les dispositions légales et conventionnelles, les employeurs peuvent ainsi gérer efficacement leurs besoins temporaires. Et ce, tout en offrant des conditions de travail claires et intéressantes aux salariés.

Pour plus d’information, retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com :


Entraid’ et Cerfrance sont partenaires dans le cadre du développement des bonnes pratiques managériales et réglementaires dans le secteur agricole. Retrouvez les informations utiles sur la réglementation salarié, la gestion et le management des salariés agricoles dans notre dossier spécial.

réglementation employé L'essentiel de l'employeur agricole avec notre partenaire CERFRANCE.

L’essentiel de l’employeur agricole avec notre partenaire Cerfrance.