Un paillage en spray pour remplacer le plastique

Des chercheurs australiens du CSIRO ont développé un polymère biodégradable à pulvériser sur le sol, en alternative au paillage plastique.

Le produit est ici additionnée de carbone pour mieux capter la chaleur et combattre les adventices (photo CSIRO).

On le sait, la récupération et le recyclage des films de paillage soulève des questions. En effet, il est difficile de les débarrasser de la terre qu’ils contiennent. D’autre part, l’activité du recyclage subit les changements de cours du pétrole autant que la politique commerciale de la Chine. Les scientifiques de ce projet appelé TranspiratiONal ont donc eu l’idée de retrouver les propriétés d’un paillage plastique à travers un produit qui serait simplement appliqué sur le sol par pulvérisateur. Du film pour paillage en spray.

Paillage en spray à partir d’un polymère liquide

Ils ont développé un polymère liquide, biodégradable. La technique a reçu le nom de SBPM (comme sprayable biodegradable polymer membrane). Leur projet est qu’on puisse l’appliquer aussi avec un pulvérisateur à main dans un pays en développement qu’avec des moyens de type grande culture.

paillage liquide au CSIRO

Un des essais australiens, ici sur melons (photo CSIRO).

Le paillage liquide fonctionne

Les chercheurs du CSIRO expliquent qu’au cours des premiers essais en Australie, ils ont confirmé la capacité de leur produit à réduire la consommation d’eau (30%) autant que la croissance des adventices. Avec une dose de 3 kg/m3, ils ont par ailleurs mesuré un réchauffement du sol. L’addition de noir de carbone joue sur cet effet thermique. En outre, le coût serait comparable à celui d’un paillage plastique. Par contre, il reste à affiner la composition du polymère pour garantir sa tenue sur une durée suffisante. Les effets sur le sol de sa dégradation doivent d’autre part faire l’objet d’un suivi. Les chercheurs du CSIRO partent en quête d’un partenaire industriel. A suivre !

En complément:

Entraid Vidéos

Vague de gel dévastatrice dans les cultures

De l’électrique à la robotique dans les vignes

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement