Pas lourd et pas cher

https://www.youtube.com/embed/StZzKVQ-aRE
20/11/2015 - 07:23

En démo dans le nord de la France, le proto Franquet X-beet X-load fait parler de lui.  Il affiche un poids de moins de 20 tonnes, ne nécessite pas de changer la monte en pneumatique de son tracteur et pourrait passer sous la barre des 100.000 €.

Partagez cet article: Pas lourd et pas cher

L'ensemble d'arrachage décomposé de Franquet X-beet et X-load en démo dans l'Aube durant une journée betterave organisée par la fédération départementale des Cuma du département.

L’ensemble d’arrachage décomposé de Franquet X-beet et X-load en démo dans l’Aube durant une journée betterave organisée par la fédération départementale des Cuma du département.

Le bâti effeuilleur-arracheur X-beet 6 rangs se fixe sur le relevage avant du tracteur. Il dispose les betteraves en andain. L’arracheuse reçoit des socs oscillants alternatifs (les socs sont montés sur des étançons oscillants) afin d’éviter les bourrages et améliorer le déterrage. Franquet explique le choix d’un système mécanique par la simplicité de son fonctionnement et du faible besoin en puissance.

L'andain formé par le bloc arracheur-effeuilleur du  X-beet de Franquet.

L’andain formé par le bloc arracheur-effeuilleur du X-beet de Franquet.

Poids du module avant… 2,7 tonnes. Le tracteur doit être costaud à l’avant, comptez une capacité de relevage proche des 4 tonnes. Au transport le X-beet se replie vers l’avant du tracteur pour réduire le porte à faux.

C’est lourd, certes mais l’ensemble avec le tracteur pèse moins de 20 tonnes. Autre intérêt du bati effeuilleur-arracheur attelé au relevage avant, plus besoin de changer la monte de pneumatique du tracteur.

Moins de 100.000€

A l’arrière, la chargeuse X-Load dispose d’un nouveau châssis équipé de 4 soleils nettoyeurs, d’un convoyeur de 11 m et d’une trémie de 5 m3. Pour garantir une longue période de conservation des betteraves, Franquet explique avoir fait le choix d’un élévateur a paniers soin lors du nettoyage pour optimiser la conservation.

Dans cette configuration, l’investissement se situe autour de 150.000€. Le constructeur précise qu’il travaille sur une version économique du X-load afin de proposer un chantier de moins 100.000€. Franquet envisage aussi le développement du X-beet en version 12 rangs pour les tracteurs disposant d’un poste inversé.

D’autres informations dans cette visionneuse. Les photos ont été réalisées à l’occasion de la journée arrachage de betteraves de la fédération départementale de l’Aube.

[easingslider id= »1402″]

Publicité
Simple Share Buttons