[Hauts-de-France] 3,8 millions d’euros d’investissements éligibles dans le cadre du PCAE

En région
PCAE, bilan Hauts-de-France

Parmi les dossiers PCAE déposés, les enfouisseurs sur tonne à lisier occupent une place importante.

01/05/2019 - 18:21

L'appel à projets PCAE 2049 s'est clôturé le 4 avril, dans les PDR Nord Pas-de-Calais et Picardie. Bilan chiffré.

Partagez cet article: [Hauts-de-France] 3,8 millions d’euros d’investissements éligibles dans le cadre du PCAE

L’appel à projet Pcae (Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles) s’est déroulé du 4 janvier au 4 avril 2019 en Hauts-de-France pour les PDR Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Ces derniers tendent à s’harmoniser avec des taux de subvention identiques cette année et la possibilité de démarrer les travaux dès le dépôt de la demande au service instructeur pour les 5 départements désormais.

L’année prochaine, se déroulera le dernier appel à projets avant le nouveau PDR Hauts-de-France, qui commencera à être défini cette année. Les investissements prévus lors de ces derniers appels à projets devront être réalisés rapidement, pour présenter les dernières demandes de paiement au plus tard le 1er semestre 2023, année limite de paiement des aides Feader de ce plan.

3,8 millions d’euros d’investissement

Dans ce cadre, la frcuma Hauts-de-France a accompagné 63 cuma pour le dépôt de 72 dossiers de subvention. L’investissement prévisionnel dans 112 matériels représente un montant total de 3,8 millions d’euros d’investissements éligibles et 1,8 million d’euros de subventions demandées.

La frcuma accompagnera également les cuma dans le suivi des dossiers jusqu’à la demande de paiement de la subvention.  L’accompagnement ne s’arrête pas à la gestion et au suivi du dossier mais englobe la partie économique, c’est-à-dire le plan d’amortissement, la stratégie d’emprunt et de facturation, etc.

Outre les investissements dans des outils “classiques” (broyeur de couverts végétaux, matériel de gestion des surfaces en herbe…), les enfouisseurs sur tonnes à lisier ou encore les broyeurs de fanes de pommes de terre occupent une place importante dans les futurs investissements. Ceci est notamment dû aux évolutions réglementaires en cours ou à venir (qualité de l’air, défanant chimique).

Pour en savoir plus: Pcae.

Marion Gnissien & Jean-Baptiste Griffon
Publicité
Simple Share Buttons