Que pensent les Français du métier d’agriculteur ?

A la veille de l’ouverture du salon international de l’agriculture 2016 à Paris, les agricultrices et les agriculteurs peuvent se féliciter d’avoir une bonne image auprès des Français.

Cerise, 8 ans, race bazadaise, star de l'édition 2016 du SIA

L’étude réalisée par l’institut de sondage BVA* fin 2014 et remise au goût du jour avec #agridemain (voir en bas d’article) rappelle au secteur agricole que la tenue chaque année, du Salon international de l’agriculture de Paris est une opportunité pour tisser toujours plus de liens avec les Français. Même si l’actualité est morose et très mouvementée en ce moment, la plus grande ferme de France accueillera de nombreuses personnes curieuses de découvrir toute la diversité de l’agriculture française.

Dans les grandes lignes, sachez que près de 6 Français sur 10 expriment spontanément avoir une opinion positive sur l’agriculture française. Incroyable ? Peut-être un peu, au regard du traitement médiatique que la profession subit ces dernières années.

Un français sur deux estime que l’agriculture évolue de manière positive depuis 30 ans (24% pensent le contraire quand le reste de l’opinion publique n’a aucun avis).

Essentiel pour la société

Pour une très grande majorité de Français, le métier d’agriculteur est :

  • un métier essentiel pour la société,
  • un métier que l’on fait avant tout par choix,
  • un métier dont on peut être fier,
  • un métier qui nécessite des diplômes ou une formation technique.

Les Français considèrent par contre que ce métier :

  • est pénible physiquement,
  • on en vit très mal financièrement,
  • n’attire plus les jeunes,
  • laisse peu de temps libre.

Dans l’ensemble, il ressort de cette enquête que les agriculteurs et agricultrices sont perçus comme «des personnes qui savent entreprendre» mais «qui ont un mode de vie contraignant».

Surpris d’apprendre

Si les Français ont une image positive des agriculteurs, ils affichent une méconnaissance des modes de production et de la réalité du métier : «Ainsi, 65% considèrent mal connaître les différents moyens de faire pousser, protéger, récolter des cultures et 58% connaissent mal les différents modes d’élevage».  Et si 86% des agriculteurs estiment qu’ils ont des modes de production raisonnés, seuls 24% des Français ont la même évaluation.

L’institut de sondage BVA ajoute aussi que  cette méconnaissance s’exprime par la réaction des Français lorsqu’on leur énonce toute une série d’informations sur la réalité de l’agriculture d’aujourd’hui : 63% sont positivement très surpris d’apprendre que les agriculteurs ont implanté des bandes enherbées pour protéger la ressource en eau, 58% ignoraient que l’agriculture est directement ou indirectement le deuxième secteur d’emploi en France et ils sont 55% à être surpris d’apprendre que l’espérance de vie des agriculteurs est de 2 à 3 ans supérieure à la moyenne nationale.

Des chiffres remis au goût du jour grâce à #agridemain

Fort de ce constat, les principales organisations professionnelles agricoles viennent de lancer la plate-forme #agridemain avec l’ambition de construire un récit lisible et réaliste qui rapproche le monde agricole et la société.

#agridemain,  c’est l’opération de communication du secteur agricole lancée début février. Elle  rassemble les principales organisations professionnelles du secteur agricole autour d’une vision commune de l’agriculture. L’ambition de #agridemain «est de raconter aux Français l’histoire de l’agriculture française, empreinte de réalisme, avec ses atouts et ses défis».

Regards croisés sur l’agriculture, #agridemain

*Enquête réalisée du 27 octobre 2014 au 14 novembre 2014 par l’institut de sondage BVA.

Entraid Vidéos

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement