Premiers ensilages de maïs dans la Vienne

En région
ensilage cuma des éleveurs

Il faut sauver la récolte.

09/08/2018 - 10:10

La Cuma des Eleveurs (Vienne) a mis en route son ensileuse le 8 août dans des maïs qui commencent sérieusement à manquer d’eau.

Partagez cet article: Premiers ensilages de maïs dans la Vienne

La Cuma des Eleveurs (Vienne) démarre sa saison d’ensilage avec 4 semaines d’avance en raison de la sécheresse. Le 8 août, sa New Holland FR 9040 est entrée en piste chez Christophe Ouvrard, trésorier de la Cuma. « Je n’irrigue pas et le maïs manque d’eau. Les épis ne sont pas mûrs mais le pied se dessèche. La date de récolte, c’est toujours un compromis, d’autant plus que les parcelles sont hétérogènes. Mais pour ma part, je préfère ensiler à 30-32 pour cents de matière sèche qu’à 38 ». Ses collègues vont suivre car le planning de la Cuma est plein pour le mois, les quelques adhérents qui irriguent pourront sans doute attendre et passer en dernier.

 

épi de maïs

Pas le temps d’essayer de gagner un peu d’amidon.

Christophe Ouvrard a pu semer tôt son maïs. Il n’a donc pas trop souffert de l’eau et du froid de juin. Mais le rendement ne sera pas au rendez-vous, ni la teneur en amidon. « Je table sur environ 10 tonnes de matière sèche par hectare, contre 12 à 15 d’habitude ». Pas de souci d’éclateur sur l’ensileuse : le grain est très tendre. La confection du silo se passe bien également, sauf qu’il montera moins qu’en année normale.

cuma des éleveurs

Christophe Ouvrard soigne la confection du silo.

Voir l‘expertise d’Arvalis sur la saison d’ensilage 2018.

 

 

Publicité
Simple Share Buttons