Prévision du démarrage des ensilages: les premiers maïs devraient attendre fin août

Le premiers ensilages devraient intervenir à partir des cinq derniers jours d’août en Rhône-Alpes, Aquitaine, Centre et Centre-Ouest. À ce stade, les indicateurs, comme les maïs, sont plutôt au vert.

Les températures ont été inférieures à la normale ces derniers jours. En conséquence la prévision de démarrage des ensilages s’est un peu décalée. Pour le moment, les ensileuses ont rendez-vous avec le maïs sur la dernière semaine d’août.

Le maïs temporise. Le 30 juillet, Arvalis dévoile sa deuxième carte de prévision des dates de démarrage des ensilages de maïs 2021. Par rapport à l’édition précédente, cette carte prend en compte les températures observées depuis le 20 juillet. Or celles-ci s’avèrent légèrement inférieures à la normale. À cela s’ajoute que les conditions actuelles pour l’alimentation en eau sont favorables. En conséquence «les prévisions de dates de récolte ont peu évolué», juge le communiqué de l’institut. Les premiers chantiers sont donc attendus sur la dernière semaine d’août. En revanche, les démarrages pourraient se concentrer sur cette période du 25 au 30 août dans pas mal de secteurs.

carte n°2 d'arvalis et météo france en 2021 démarrage des ensilages de maïs 2021

Le démarrage des récoltes s’annonce tardif cette année. Mais plusieurs régions devraient lancer leurs ensileuses sur une période très concentrée sur la fin août. (Crédit: Arvalis).

«Depuis les semis, les températures sont restées en dessous des normales, à l’exception de courtes périodes, début juin et mi-juillet.» Ainsi les ingénieurs expliquent le caractère tardif des floraisons cette année. «Au niveau pluviométrie, on enregistre un excédent dans presque toutes les régions. Des maïs ont même été inondés dans certains secteurs du Nord-Est, phénomène heureusement rare à cette période…»

Des promesses sur le rendement

Depuis mi-juillet, les maïs fleurissent. Et le phénomène doit se prolonger encore pour quelques jours dans les régions les plus tardives. «Dans beaucoup de situations, on observe cette année un écart très réduit entre la sortie des panicules et l’apparition des soies sur les épis», retiennent les experts d’Arvalis. «Ce décalage inhabituel engendre fréquemment la présence de deux épis sur la même plante.» In fine, en bonnes conditions d’alimentation, cette prolificité augure d’une «bonne production de grains.» Rendez-vous dès fin août pour le confirmer.

Comment est construite la carte de prévision des dates de démarrage des ensilages de maïs 2021?

Pour chaque «région», les experts d’Arvalis définissent le groupe de précocité dominant. Ils se réfèrent également à la date médiane des semis de l’année. Avec les données météo constatées à la date de la prévision, et les données statistiques sur les semaines à venir, ils calculent la période à laquelle la culture atteindra le stade optimal de récolte (32-33 % de matière sèche plante entière). Afin d’étaler la période de chantier, et pour éviter les récoltes tardives à un taux de matière sèche trop élevé, la carte propose volontairement une période de début de récolte correspondant aux situations les plus précoces de chaque région.

À lire aussi:

L’ensilage d’épis déconcentre les coûts

Organisation et souplesse pour s’adapter à une maturité précoce

Combien coûte un chantier d’ensilage?

Entraid Vidéos

Les bons réglages de l’ensileuse contribuent à la qualité du maïs fourrage

Prévoir la date d’ensilage selon la floraison

Valorisation des couverts végétaux : récolter ou enfouir ?

6 août 2020 : la Cuma de Blanzay sort l’ensileuse

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement