Tournesol, comment faire face aux oiseaux?

Les dégâts d’oiseaux et de gibiers sur le tournesol sont redoutables. Terres Inovia fait le tour des moyens de lutte.

En variant les moyens de lutte, on limite l'accoutumance des oiseaux sur le tournesol (dessin : Terres Inovia, Philippe Tastet).

Le froid de début avril, accompagné de gelées matinales, était défavorable aux semis de tournesol. Par la suite, la sécheresse bien installée a freiné à juste titre les chantiers. En ce mois de mai, la sole de tournesol reste discrète. Il faudra donc être réactif pour une implantation réussie. La vigilance face aux oiseaux devra être maximale, puisque des dégâts sont signalés sur les quelques hectares levés. Comment protéger le tournesol des oiseaux?

Protéger le tournesol des oiseaux, quels moyens de lutte?

En variant les moyens de lutte, on limite l’accoutumance des oiseaux. Leur efficacité est souvent aléatoire. Mais ils peuvent atténuer considérablement les dégâts.

  • Pose d’effaroucheurs (visuels, sonores): éviter de les installer dès le semis mais plutôt au moment de la levée ; disposer-les en nombre suffisant et déplacer-les régulièrement.
  • Présence humaine régulière (tous les jours de la levée à 2-4 feuilles) dans la parcelle: solution efficace notamment le matin avant la levée du jour pour certains volatiles.
  • Régulation des populations d’oiseaux (tir, cage à corvidés…): attention, ces méthodes sot soumises à autorisation. Pour tout renseignement complémentaire, consulter les services préfectoraux et les fédérations départementales de chasseurs.
  • Phénomène de dilution: la répartition des dégâts sur l’ensemble de la sole des semis simultanés sur un même territoire semble une stratégie éprouvée. Mais son efficacité dépendra du ratio surface de tournesol < 2-4 feuilles) / populations d’oiseaux.

Enquête « dégâts oiseaux et gibiers »

​​​Terres Inovia invite les agriculteurs à enregistrer les déclarations de dégâts sur les cultures oléo-protéagineuses, dont le tournesol. Cette déclaration vise à informer les directions départementales des territoires (DDT) des dégâts d’oiseaux et gibiers sur oléo-protéagineux. Elle permettra d’obtenir des informations en vue d’un éventuel classement nuisible des espèces sur votre département. En particulier, le pigeon ramier ou palombe. Terres Inovia pourra utiliser cette enquête pour réaliser un bilan national et mener des études. Et ceci, tout en garantissant l’anonymat des répondants.

À lire aussi:

Chasseurs et cuma contre dégâts de corvidés

Les beaux atours du tournesol

Tournesol: assurer un bon départ

Entraid Vidéos

Vague de gel dévastatrice dans les cultures

De l’électrique à la robotique dans les vignes

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement