ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Renouvellement andaineur: tous les 4 ou 8 ans?

Partager sur

Renouvellement andaineur: tous les 4 ou 8 ans?

Le rythme de renouvellement de l'andaineur aura un impact sur le coût de revient du matériel.

Pour un même niveau d’utilisation, les cuma qui renouvellent leurs andaineurs dès quatre ans auront un coût de revient plus élevé de 3€/ha que celles qui optent pour huit ans.

Nous avons simulé le coût de revient prévisionnel d’un andaineur acheté 20.000€ au 1er janvier 2023 et utilisé 300ha/an selon deux hypothèses: un renouvellement tous les quatre ans ou tous les huit ans. Nous avons déterminé ce coût prévisionnel sur une durée de seize années du point de vue ‘gestion’. C’est-à-dire le prix de revient minimum facturable pour obtenir l’équilibre comptable.

Renouvellement andaineur: plus coûteux si plus rapide

Clairement, l’effort financier requis pour la cuma en renouvellement rapide est plus important. Le coût horaire sera plus élevé de 2,99€ en moyenne par ha, selon les chiffres prévisionnels issus du calculateur en ligne.

cout previsionnel renouvellement andaineur

Tableau des coûts prévisionnels de renouvellement de l’andaineur sur 16 ans

Hypothèses de calcul retenues :

ACHAT : Taux d’actualisation du prix d’achat de l’andaineur neuf estimé à 2%/an.

FINANCEMENT : Au 1er janvier 2023, les deux cuma emprunteront 90% du montant de l’investissement et autofinanceront les 10% restant sous forme de capital social. Lors des renouvellements, les deux cuma emprunteront pour financer la soulte (montant de l’achat neuf moins la reprise). Emprunt à 1%, en annuités constantes.

CHARGES : Frais variables (entretien, réparation…) : 1€/ha pour les renouvellements à quatre ans et 1,50€/ha pour les renouvellements à huit ans.
Autres charges, assurances, logement, gestion, etc. : 229€/an.
(Simulation réalisée avec l’appui de l’outil de calcul en ligne Cumacal)

Planning renouvellement andaineur sur 4 et 8 ans.

Planning de renouvellement d’un andaineur sur 4 et 8 ans.

Deux-Sèvres : renouvellement en majorité tous les six à sept ans

Dans les cuma, le rythme de renouvellement est variable d’un groupe à l’autre. En Deux-Sèvres, la majorité est sur une périodicité tous les six à sept ans, avec parfois des durées de financement un peu plus longues.

Le choix est très lié au volume d’utilisation annuelle. Si l’appareil est utilisé moins de 200ha par an, la cuma va préférer un renouvellement lent, de l’ordre de huit à neuf ans. Si elle est sur un rythme de 300 à 400ha par an, ce sera plutôt quatre à cinq ans.

À noter : lors d’un renouvellement, certains groupes préfèrent garder l’andaineur en place de manière à sécuriser davantage la récolte des fourrages, explique Mickaël Madier de la fdcuma Deux-Sèvres.


Rayons X

Cet article et ses données sont issus d’un travail d’enquête et d’étude économique publié dans l’univers Rayons X. Six andaineurs sont passés au scanner économique de la rédaction d’Entraid. Les voici :

Fellas Juras 801: prix d’achat et coût de détention
Krone Swadro TC 760: prix d’achat et coût de détention
Claas Liner 2700: prix d’achat et coût de détention
Kuhn GA 7501+: prix d’achat et coût de détention
Pöttinger TOP 762 C: prix d’achat et coût de détention
Vicon Andex 764: prix d’achat et coût de détention