Royale mobilité

Le système de suspension mis en avant par le constructeur Siloking place la stabilité de ses désileuses au rang de ses arguments. Pour les cuma françaises, il propose particulièrement sa gamme 500+, de 19 à 25m3.

L’automotrice présentée au Space par Siloking, homologuée à 40 km/h, disposait du train arrière à suspensions indépendantes. La marque met aussi en avant l’accessibilité de sa cabine.

Siloking a traversé les montagnes pour venir présenter ses désileuses automotrices, louant notamment des conditions de travail confortables : sur la route ou devant le silo, le chauffeur est royalement installé, en quelque sorte, avec un travail sur la cabine et sur les suspensions. Au Space par exemple, le constructeur présentait sur son propre stand une machine de la gamme compact, homologuée 40km/h et équipée à l’arrière d’une suspension indépendante.

Pour le marché cuma en France, le fabriquant met plutôt en avant sa system 500+ et son châssis approprié aux terrains accidentés. Avec sa gamme 4.0, la marque prévoit même des machines qui roulent jusqu’à 50km/h, mais il n’est pas certain que ce que technique pourra, réglementation l’envisage.

Entraid Vidéos

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

Le tracteur portique à hydrogène a une longue histoire

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement