ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Séchage et stockage du maïs en cuma

Partager sur

Séchage et stockage du maïs en cuma

Lors de l'une de ces visites d'unité de séchage collective de maïs.

La cuma landaise de Monségur, en réflexion, a visité deux cuma de son secteur qui portent des projets opérationnels de séchage et de stockage de maïs.

Durant l’hiver, les cuma de Poey d’Oloron et de Gaujacq ont ouvert leurs portes à une cuma landaise souhaitant investir dans une station de séchage et stockage de maïs. La cuma de Poey d’Oloron a lancé son activité en 2019, avec 11 adhérents au projet. Le site peut stocker 3.500 tonnes de maïs. En outre, il comprend un séchoir situé au-dessus d’une cellule de stockage, un pont bascule, un boisseau de chargement, un local informatique ainsi qu’un hangar pour le stockage du matériel et du maïs humide.

Par ailleurs, la cuma de Gaujacq a démarré son activité de séchage en 2011, avec aussi 11 adhérents. Le site peut stocker 2.000 tonnes de maïs. Il comprend aussi une zone de chargement avec boisseau et pont bascule, une grande fausse de déchargement d’une capacité de 1.000 tonnes et une tour sécheuse.

Séchage et stockage de maïs: réussite économique

Le groupe est actuellement en train d’investir dans un hangar pouvant stocker du matériel et du maïs humide.

Les deux groupes d’adhérents ont pu apporter leur recul sur cette activité inhabituelle de séchage/stockage gérée en collectif. L’enjeu et la réussite économique et organisationnelle de ces projets n’est plus à prouver.

Les deux groupes ne regrettent en rien ces investissements et tirent de réels bénéfices de cette activité. Ils ont chacun, une organisation différente sur la gestion des sites.

La cuma de Monségur, en pleine réflexion, a bien reçu ces témoignages avec grande attention.

Les adhérents, moteurs du projet, se lancent désormais vers une précision des devis de construction et vers une méthode d’organisation pour la gestion du futur site en utilisant uniquement la main d’œuvre de leurs propres exploitations.