ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Hausse du GNR: combien vont coûter vos chantiers en 2022?

Partager sur

Hausse du GNR: combien vont coûter vos chantiers en 2022?

Découvrez dans quelles proportions la hausse du prix du GNR va impacter les coûts de chantier 2022.

Les prix du carburant explosent. Sans surprise, ceux de vos chantiers vont suivre la même tendance. Simulations chiffrées pour vos prochains semis, ensilages et moissons.

Suite au conflit en Ukraine, le prix du GNR a fortement augmenté ces dernières semaines. En outre, en atteignant les 2€/l, il s’affichait déjà à plus du double du prix de référence servant habituellement aux analyses économiques faites dans les hors-séries Rayons X. Dans ce contexte, voici une mise à jour des coûts de chantier en 2022. D’autant plus que le prix du carburant pourrait continuer à progresser vers les 2€50, voire atteindre les 3€/l dans les scénarios les plus pessimistes.

Coût du tracteur: jusqu’à +88%

Tout d’abord, rappelons que nous raisonnons en coût de détention. Ce chiffre englobe l’ensemble des coûts relatifs à l’achat et à l’utilisation d’une machine sur sa durée de vie. Il comprend 4 composantes: la décote, la consommation en carburant, les frais d’entretien, les frais financiers. Nous prenons pour nos calculs l’hypothèse d’une consommation de 11,6l/h (pour une conso spécifique de 236 g/kWh).

Lorsque le litre de GNR passe de 0,8 à 2€/l, le coût de détention sur 6 ans d’un tracteur de 160ch (700h/an) augmente de 48%. Comptez 42,66€/h au lieu de 28,77€/h. Mais si le prix du GNR venait à se stabiliser autour de 2,50€/l, l’augmentation du coût du tracteur serait de 68%. Avec un coût moyen de 48,25€/h.

Pire, si le prix du carburant atteignait les 3€/h, ce serait la catastrophe assurée avec une augmentation du coût de tracteur de 88%. Le coût horaire atteindrait selon nos simulations 54,24€/h (soit près de 27€ supplémentaires par rapport au contexte de fin 2021).

cout tracteur 160ch 2022

Simulations de l’impact de la hausse du prix du GNR sur le coût horaire moyen d’un tracteur de 160ch.

A lire: Le coût du tracteur pourrait bondir de 18.000€ avec la hausse du prix du GNR.

Semis de maïs: +1.300€ pour une campagne de 200ha

En conséquence, il faut s’attendre à des hausses significatives des coûts de chantier pour les semis de maïs 2022. Ainsi, nous vous annoncions dans notre édition Rayons X de décembre un coût de chantier de semis de maïs de 41,80€/ha. Un coût global intégrant le tracteur, le semoir et la main d’œuvre avec un prix du GNR à 0,8€/l.

Avec un prix du carburant à 2€/l, le coût du même chantier passe à 48,37€/ha. Soit une hausse proche de 16%. Déclinée sur une campagne de 200ha, cette hausse correspond à 1.314€ de coûts supplémentaires pour la cuma à l’année.

Avec un prix du carburant à 3€/l, le surcoût pour la même saison culminerait à 2.408€.

coûts de chantier 2022

Simulation de l’impact de la hausse du prix du GNR sur le coût d’un chantier de semis de maïs.

Pour plus de détails: Semis de maïs: 1.300 à 2.400€ de GNR en plus en 2022.

Ensilage: +32% sur les coûts de chantier 2022

Par ailleurs, dans notre étude Rayons X consacrée aux ensileuses, nous estimions que le coût du carburant représente 29% du coût total d’un chantier d’ensilage. La hausse des prix du carburant va donc pénaliser significativement les coûts de chantier d’ensilage 2022.

En outre, en prenant compte l’ensileuse, 4 tracteurs avec benne et 2 tracteurs au silo, nous estimions (avec les prix du GNR en 2020) le coût de chantier complet à 596€/h. Mais avec un litre de GNR à 2€, il faudra ajouter à ce coût horaire 188€ pour le carburant. Soit près de 32% de hausse pour un coût total de 784€/h.

Si le carburant atteignait 3€/l, le même calcul nous donnerait un coût de chantier complet de… 935€/h !

coûts de chantier 2022

Simulation de l’impact de la hausse du prix du carburant sur le coût d’un chantier d’ensilage.

Pour plus de détails: Le prix du GNR fait exploser le coût des chantiers d’ensilage.

Moissons 2022: évolutions des coûts de chantier 2022 avec et sans chauffeur

D’une part, dans l’hypothèse d’une moisson réalisée sur 500ha par un chauffeur salarié avec une moissonneuse-batteuse conventionnelle de 400ch équipée d’une barre de coupe de 7,5m (amortissement sur 8 ans), le passage du litre de GNR à 2€ génère une augmentation des charges de l’ordre de 14.000€ selon nos estimations basées sur nos données Rayons X. Si le prix du litre atteignait 3€, le surcoût grimperait à 24.000€. Le coût total pour la récolte des 500ha atteindrait alors 60.000€.

D’autre part, si l’on n’intègre pas le coût du salarié dans ces simulations, on peut se baser sur le coût de détention d’une moissonneuse-batteuse conventionnelle de 400ch avec une barre de coupe de 7,5m. Selon nos données Rayons X, il s’établit à 173€/h (heure rotor) dans le cadre d’une utilisation annuelle de 180h sur 8 ans. Avec un prix du litre à 2€, ce coût de détention atteint 247€/h. Pire, avec un litre de GNR à 3€, il explose à 307€/h.

Enfin, à lire également:

Top 5 des astuces pour économiser du GNR.

Quel tracteur de 160ch consomme le moins?