Des trophées pour la transmission de l’outil cuma

En région
transmission avec les trophées Cuma, AG fdcuma du Puy-de-Dôme

Trophées des cuma: une nouvelle génération pour la continuité de l'outil cuma.

07/02/2019 - 18:07

Les 176 cuma du Puy-de-Dôme étaient invitées à l’assemblée générale de la fdcuma qui s’est tenue le 25 janvier, à Courpière. Bilan de l’année écoulée et focus sur la transmission.

Partagez cet article: Des trophées pour la transmission de l’outil cuma

2018 a été une année riche pour les cuma avec le déploiement des DiNA, les mises à jour statutaires, la création des premiers emplois en groupement d’employeurs cuma. Pour Jérôme Arnaud, président de la fdcuma du Puy-de-Dôme, «l’avenir de nos cuma et, par ricochet, celui de nos exploitations passera par l’optimisation mécanique avec des tracteurs de tête, des automoteurs de récolte confiés à des salariés pour en assurer la conduite et l’entretien. Notre potentiel de développement est fort et nous pouvons relever ce challenge».

Formation: un passage incontournable

Durant l’année, 13 agriculteurs ont participé à la formation «S’engager et Devenir Acteur de sa Cuma» dont l’objectif est de maîtriser les principaux éléments du fonctionnement coopératif d’une cuma. Pour cette année, trois sessions de formations sont programmées. A noter que pour un dépôt de dossier de subvention, la cuma doit s’engager à faire suivre une formation à au moins 2 adhérents dans les 18 mois qui suivent le dépôt de dossier.

Accompagner des projets, mûrir des réflexions ou permettre le lancement d’idées, c’est le but du DiNA avec 20 cuma qui se sont lancées dans la réalisation de ce conseil stratégique. Il permet de cerner les sujets à travailler et se termine par un plan d’action. Des thématiques très variées sont abordées parmi lesquelles l’organisation générale de la cuma, l’emploi, les bâtiments, le règlement intérieur ou la transmission.

Promouvoir le modèle cuma

Plusieurs interventions se sont déroulées dans les écoles afin de promouvoir le modèle cuma. Ces rencontres, souvent accompagnées de témoignage de cuma, permettent d’aborder les aspects économiques et humains du travail collectif en cuma et de lever certains a priori. Une plaquette de présentation des cuma est aussi remise aux jeunes agriculteurs durant leur parcours d’installation.

Plusieurs interventions de la fdcuma en milieu scolaire pour présenter le modèle cuma avec le soutien et l’intervention de cuma venues apporter leurs témoignages et répondre aux questions.

Des trophées pour le passage de témoin

Transmettre l’outil cuma a une nouvelle génération, c’était le thème des trophées Cuma de cette année. Trois cuma ont été mises à l’honneur pour ce passage de témoin réussi. La cuma Rénovation du Livradois Forez dont l’activité depuis 40 ans est la récolte du fourrage dans le Livradois Forez. Avec 6 ensileuses travaillant sur 28 communes, elle récolte 1.600 ha d’herbe et 470 ha de maïs en 2018. A la présidence depuis plus de 20 ans, Gabriel Chautard transmet le flambeau à Henri Allard. A l’honneur aussi, la cuma de Bertignat et la cuma de Pont David. Ces deux cuma ont des relations très étroites avec notamment deux bâtiments en commun. Elles partagent aussi 30 adhérents. L’année dernière, les bureaux des deux cuma ont été renouvelés en même temps. Des jeunes agriculteurs remplacent les présidents, Michel Madeyre et Denis Gachon.

La cuma Rénovation du Livradois Forez assure la récolte de 1.600 ha d’herbe et 470 ha de maïs avec 6 ensileuses sur 28 communes.

Publicité
Simple Share Buttons