ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Une cabine qui arrête les phytos chez Fendt

Partager sur

Une cabine qui arrête les phytos chez Fendt

Le kit prend place dans le circuit d'air existant, ici sous la vitre arrière (photo Seka).

La cabine des tracteurs Fendt des séries 300, 500 et 700 peut désormais bénéficier d’un kit Seka qui porte le niveau de protection à la catégorie 4, la seule efficace contre les phytos.

Parmi les tracteurs exposés au SIMA 2022, on pouvait découvrir un Fendt 500 avec une cabine de catégorie 4. En bon français, celle qui protège des phytos grâce notamment à une surpression empêchant les entrées d’air non contrôlées, couplée à un filtre à charbon actif.

Une cabine Fendt catégorie 4 grâce à une modification Seka

L’équipement nécessaire a été développé par Seka, un spécialiste de la filtration de cabines surtout connu dans le domaine des véhicules industriels. Baptisé SBF 357, il prend place dans l’espace déjà réservé au filtre de cabine standard. Pour l’instant, le kit peut s’adapter aux tracteurs Fendt des séries 300, 500 et 700 construits à partir de 2014. D’autre part, il intègre son propre ventilateur. Un voyant lumineux en cabine confirme la surpression en début et en cours de chantier.
filtre de cabine Seka

Le capot enlevé, on découvre le filtre à poussière, qui se superpose à un filtre à charbon actif.

Il était temps

Cette nouvelle option s’avère la bienvenue pour la santé des utilisateurs. En effet, on ne peut que regretter que les cabines de catégorie 4 soient si peu nombreuses sur les tracteurs pour grande culture. Rappelons que les normes européennes EN 15695-1 et EN 15695-2 définissent quatre niveaux de protection.
  • Catégorie 1: nul.
  • Catégorie 2: contre les poussières.
  • Puis, la catégorie 3: contre les poussières et les aérosols.
  • Catégorie 4: contre les poussières, les aérosols et les vapeurs.
Dans les trois dernier cas, l’enceinte bénéficie d’une surpression qui évite les entrées de gaz. Mais seule la catégorie 4 convient pour se prémunir lors des travaux de pulvérisation. Par ailleurs, dans le cas des tracteurs, «le constructeur détermine le niveau de catégorie de la cabine en fonction des utilisations prévues et il doit informer l’utilisateur du niveau de protection garanti», indique le Ministère de l’Agriculture. En complément, deux autres moyens de prévention pour la pulvérisation: