4 questions à se poser avant de passer aux chenilles

Partager sur

4 questions à se poser avant de passer aux chenilles

Les grosses moissonneuses adoptent désormais des chenilles pour ne pas être trop larges sur la route.

L’offre de chenilles pour moissonneuses-batteuses se développe avec de plus en plus de possibilités en monte d’origine. La récolte du maïs, potentiellement en conditions humides, fait partie des arguments pour s’équiper.

Est-il pertinent d’installer des chenilles sur votre moissonneuse-batteuse ? Faites le test en 4 questions préalables. 1 – Quelle surface de contact pour les chenilles ? Les chenilles bénéficient d’une grande surface de contact avec le sol, au moins deux fois plus qu’un pneu. Elles sont généralement moins larges que le pneu qu’elles remplacent mais l’empreinte s’avère nettement plus longue. Ainsi, la charge est mieux répartie. Le risque de creuser des ornières est donc moindr...