Coopération originale pour le bâtiment-atelier d’Ahun

La cuma d'Ahun St Sulpice les Champs dans la Creuse, créée en 1982, s’est dotée d’un hangar-atelier. Originalité : Il est partagé avec le lycée agricole.

Le nouvel hangar de la cuma est partagé avec le lycée agricole.

Une construction à ossature bois de 620 m², dont 160 consacrés à l’atelier, et une aire de lavage : tel est le profil des nouveaux locaux de la cuma d’Ahun implantés sur le site du lycée agricole. Ils ont été inaugurés après la récente assemblée générale de la cuma. Généralement, en matière de bâtiment en cuma, il est conseillé plutôt d’éviter de construire «chez l’adhérent». Ici, non seulement le lycée est adhérent de la cuma, mais il est aussi un membre avec qui un véritable partenariat s’est construit avec la cuma.

Tourments administratifs

Le choix du site remonté à 2010. Cela a été une volonté commune du conseil d’administration de la cuma, de la direction du lycée, des élus du Conseil régional, d’implanter le bâtiment sur le site du lycée. Cet attachement au projet a dépassé les tourments administratifs qui ont compliqué sa mise en œuvre. M. Cazassus, directeur du lycée, souligne l’originalité de la réalisation qui a mixé des budgets publics et privés, et qui donne incontestablement du sens à la coopération. Pour que vive durablement ce partenariat, une convention prévoit la mise à disposition de l’atelier pour les besoins de l’exploitation du lycée et l’accès au site lors d’activités pédagogiques. Les jeunes verront ainsi la dimension réelle de la cuma, mesureront l’enjeu lié aux charges de mécanisation, la réalité de l’entraide : des valeurs à partager avec de futurs responsables.

Une nouvelle dynamique

Le président, Didier Theillard, a rappelé la place tenue sur le secteur par la cuma qui compte aujourd’hui 100 adhérents, 80 matériels et réalise un chiffre d’affaires de 150 000€. Il a aussi confirmé qu’actuellement la cuma avait besoin de moins de matériels, mais de plus d’organisation. La dynamique liée au bâtiment a permis de repositionner l’offre de services. Labour, semis, épandage de fumier… seront proposés en prestation complète avec traction et chauffeur. Une simple suggestion : s’il existe un tableau noir disponible sur le site, il a toute sa place sous le hangar pour indiquer l’emplacement et la réservation de chacun des matériels et conforter ainsi l’organisation qui s’impose dans ce nouveau lieu, comme un maître-mot.

Inauguration du bâtiment-atelier au terme de l’assemblée générale de la cuma d'Ahun

Inauguration du bâtiment-atelier au terme de l’assemblée générale de la cuma d’Ahun. La dynamique liée au bâtiment a permis de repositionner l’offre de services.

 

Entraid Vidéos

Immersion dans un groupe qui progresse

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement