Coup de pouce pour la méthanisation agricole

Biogaz
Unité de méthanisation

Pour les producteurs qui utilisent des effluents d’élevage à plus de 60%, la prime sur le kWh d’électricité vendu augmente (©P. Bordeau).

23/12/2016 - 16:01

Un arrêté ministériel de décembre 2016 modifie les tarifs d’achat de l’électricité des futures petites unités de méthanisation.

Partagez cet article: Coup de pouce pour la méthanisation agricole

Jusqu’à 22,5c€/kWh. Une évolution était attendue. Les chiffres sont désormais fixés. Les tarifs d’achat de l’électricité produite à partir de biogaz qui encadrent les nouveaux projets sont donc connus. Ils s’étalent entre 17,5 centimes, pour les unités les plus petites jusqu’à 80kW, et 15 c€/kWh dès 300kW de puissance installée. Pour inciter les projets à sortir vite, dès 2018, l’arrêté prévoit une baisse régulière (-0.5%) du tarif de base à l’issue de chaque trimestre.

Prime aux effluents d’élevage

Dans cette grille, qui concerne les installations d’une puissance inférieure à 500kW, s’ajoute toujours une prime d’effluent d’élevage. Cette prime de 5c€/kWh désormais s’applique aux installations utilisant cette source d’approvisionnement pour au moins 60% du volume introduit.

Outre cette révision des prix, ou l’ordre des procédures (le contrat d’achat doit désormais être demandé avant d’engager les travaux), le texte apporte un changement notable quant à la durée des contrats proposés. Jusqu’ici de 15ans, elle pourra désormais être de 20ans. Toutefois, un plafond de 140000h équivalent pleine puissance s’applique. «Cela correspond à 17 ou 18ans si l’unité tourne bien», calcule Adeline Hamont-Brosseau, de l’association Aile (Association d’initiatives locales pour l’énergie et l’environnement) en Pays de la Loire.

Le texte officiel

 

Publicité
Simple Share Buttons