ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Désherbage: le prix du GNR favorise l’option chimique

Partager sur

Désherbage: le prix du GNR favorise l’option chimique

Des hausses conséquentes à prévoir (crédit photo Monosem).

Avec la hausse du prix du GNR, les heures de tracteur liées au désherbage mécanique vont coûter de plus en plus cher. Notre simulation montre que le chantier avec pulvérisateur subit 2,5 à 5,5 fois moins d’impact.

Comment la hausse des prix du GNR va t-elle impacter le coût du désherbage mécanique? Tout d’abord, deux outils phares règnent sur le désherbage mécanique: la herse étrille et la bineuse. Selon le document de l’APCA Coût des opérations culturales, une herse étrille de 6m utilisée 100ha/an revient à 14,50€/ha hors main d’œuvre. Ceci avec un GNR « début 2022 » à 0,80 €/ha. Si le carburant monte à 2€/l, il faut y ajouter 5,40€/ha, soit 37% de hausse.

À 3€/l, l’addition passerait carrément à 24,40€/ha, presque 10€ de plus. Fait intéressant à signaler, la herse étrille de 12m, donc deux fois plus large, et qui travaille le double de la précédente, soit 200ha/an, coûte un peu moins cher de base. Elle affiche 11,10€/ha. Mais avec un GNR à 2 et 3€/l, le chiffre passe respectivement à 14,10 et 16,60€/ha. L’outil large demeure plus économique et subit moins de hausse, parce le tracteur est mieux employé.

Avantage à l’outil large

Le même phénomène apparaît pour les opérations de binage. Selon nos calculs, un passage de bineuse 4 rangs, utilisée sur 50ha/an, revient à 22,30€/ha hors main d’œuvre avec un GNR à 0,80€/l. Si ce dernier monte à 2€/l, le chantier passe à 29€/ha, 28% de plus. A 3€/l, ce serait presque 35€/ha. La bineuse 8 rangs utilisée sur deux fois plus de surface affiche quant à elle un coût de 17,30€/ha pour un GNR à 0,80€/l. Il monte respectivement à 21,50 et 24,90€/ha avec un carburant à 2 et 3€/l. Soit 24% d’augmentation dans un cas, et 44% dans l’autre.

Effet du GNR sur le coût d'u désherbage mécanique

Coût du désherbage mécanique: attention aux déplacements

Fabien Lafitte, conseiller en agro-équipements à la fédération des Cuma 640, confirme la meilleure efficacité énergétique des matériels larges. On peut y voir un avantage au gros matériels partagé par rapport au petit matériel individuel. Mais il faut tenir compte des déplacements, qui représentent une consommation d’énergie supplémentaire. D’où sa préconisation, en individuel comme en groupe, de coordonner les dates de semis dans les parcelles éloignées, afin de ne pas multiplier des placements longs pour les outils de désherbage mécanique.

Effet du prix du GNR sur le désherbage mécanique

Le pulvérisateur souffre moins

Malheureusement pour l’agroécologie, le chantier avec pulvérisateur s’avère moins touché par la hausse du prix du GNR. En reprenant le même document de l’APCA, on peut estimer la consommation du tracteur qui traite à 1l/ha. Autrement dit 2,5 à 5,5 fois moindre avec un pulvérisateur qu’avec un des outils précédents. Avec un GNR à 3€/l par rapport à 0,80, le surcoût se limite à 2,20€/ha. Le chantier de désherbage chimique se voit donc nettement moins impacté…tant que les herbicides n’augmentent pas à leur tour. Dans cette comparaison mécanique vs chimique, on peut d’ailleurs examiner aussi le bilan gaz à effet de serre. Agrobio 35 s’est livré à l’exercice. D’un côté deux passages de houe rotative suivis d’un binage. De l’autre deux désherbages chimiques avec 300 g/ha de matière active. Emissions de CO2 : 20,54kg/ha dans un cas, 11,07 dans l’autre. Agrobio 35 souligne toutefois que cette différence de 10 kg/ha en faveur de l’option herbicide ne pèse que 2,6% du total des émissions du cycle de culture du maïs. Donc, à relativiser. Par ailleurs, l’organisme ajoute qu’en toute rigueur, à l’échelle d’un bassin, il faudrait ajouter à l’option chimique les émissions de gaz à effet de serre dues au traitement de l’eau potable.

Nos hypothèses de calcul pour le coût de chantier de désherbage mécanique

Nos chiffres sur la consommation de carburant liée au désherbage mécanique proviennent du « Coût des façons culturales » de l’APCA, avec les prix d’achat, utilisation annuelle, puissance de tracteur, consommation de carburant et débit de chantier suivants pour les matériels.

Herse étrille 6m : 100ha/an, 7850€, 80ch, 4,48l/ha, 3ha/h.

Herse étrille 12m : 200ha/an, 14750€, 120ch, 2,52l/ha, 8ha/h.

Bineuse 4 rangs : 50ha/an, 5400€, 80ch, 5,6l/ha, 1,2ha/h.

Bineuse 8 rangs : 100ha/an, 10.800€, 90ch, 3,44l/ha, 2,2ha/h.

À lire également:

Hausse du GNR: combien vont coûter vos chantiers en 2022?

Le prix du GNR fait exploser le coût des ensileuses.

Hausse du GNR, quel coût pour les semis de maïs?