ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

La herse étrille, un outil polyvalent

Partager sur

La herse étrille, un outil polyvalent

La herse étrille est un outil sollicité dans le désherbage mécanique.

Découvrez pourquoi et comment utiliser une herse étrille, outil indispensable pour le désherbage mécanique. Également des conseils d’achat : gamme de prix et principales marques.

SOMMAIRE

Prisée en agriculture biologique, la herse étrille est un outil agricole particulièrement efficace pour l’enherbement des parcelles de différentes cultures. Pour autant, mieux vaut l’utiliser assez tôt dans le processus, pour éviter des adventices trop développées. Réglage complexe, coût de revient, fonctionnement… Découvrez les points forts et les points faibles de la herse étrille.

À quoi sert une herse étrille ?

Désherbage mécanique

Pourquoi passer la herse étrille ? Tout d’abord, il s’agit d’un outil essentiel pour le désherbage mécanique en plein. C’est-à-dire pour déterrer les mauvaises herbes sur l’ensemble de la culture et les inter-rangs. L’avantage de la herse étrille, c’est qu’elle est polyvalente et peut donc s’adapter à de nombreuses situations selon vos besoins. En outre, elle se révèle efficace pour des cultures telles que le maïs, le soja, le colza, le blé, le tournesol etc.

Elle est formée par des panneaux articulés qui suivent le terrain, eux-mêmes équipés de longues dents souples, droites ou courbées et espacées de 2 ou 3cm environ qui, en vibrant, déracinent les adventices jeunes présentes sur les rangs et les recouvrent de terre.

Comment fonctionne la herse étrille ? La pointe des dents oscille de haut en bas et de droite à gauche dans le sol, en vibrant. Ces vibrations déracinent les plantules et les ramènent à la surface du sol pour qu’elles se décomposent ou les enterrent plus profondément. Il est préférable d’attendre un temps sec après le désherbage pour que les mottes de terre sèchent et éviter une réenracination.

Intervenir sur des jeunes adventices

La herse étrille est plutôt utilisée sur une terre fine et bien préparée, afin de faciliter le travail des dents et ne peut être efficace que si les adventices sont encore jeunes et donc peu développées. Si les résidus en surface et les mottes de mauvaises herbes sont trop importants, ils risquent de provoquer un bourrage. En outre, la herse étrille n’est pas adaptée aux sols battants, trop secs ou trop humides.

À quoi sert l’agressivité de la herse étrille ?

Par ailleurs, pour être efficace, cet outil nécessite plusieurs réglages selon le type de sol, de culture et le stade de développement des adventices. L’agressivité dépend de :

  • L’inclinaison des dents : plus les dents sont inclinées à la verticale, plus la herse est agressive ;
  • La profondeur de travail : ajustée grâce à la position des roues de terrage, elle est essentielle pour un travail bien fini, mais si elle est trop importante, il y a un risque de déterrer des adventices. Le bon dosage est entre 1 et 2cm pour un passage de herse en pré-levée et entre 2 et 3cm pour un passage en post-levée ;
  • La vitesse d’avancement, variant entre 2 et 12km/h : plus elle augmente, plus l’agressivité est forte.

Herse étrille et agriculture biologique

Statistiquement, la herse étrille est l’outil de désherbage mécanique le plus utilisé, notamment en agriculture biologique, car il se substitue au désherbage chimique avec simplicité et polyvalence. Les herses étrille de prairie, par exemple, sont idéales pour stimuler la végétation de la prairie et aérer le sol, favorisant la faune et la flore dans la terre, ainsi que le passage de l’eau. Quant à la herse étrille manuelle, elle vous permettra de désherber votre petite culture sans herbicide.

Comment utiliser une herse étrille ?

Dents courbées ou dents droites ?

Il existe deux types de dents pour une herse étrille :

  • Les dents droites sont moins agressives et traînent rarement les résidus derrière la machine ;
  • Les dents courbées sont plus agressives et favorisent la résonnance de la vibration, ce qui a tendance à faire ressortir les pierres sur un sol caillouteux.

Tout dépend donc de l’agressivité que vous recherchez. Découvrez alors comment régler une herse étrille.

Réglage de l’agressivité de la herse étrille

Comme nous vous le précisions plus tôt, l’agressivité de la herse étrille provient principalement de l’inclinaison des dents et de la vitesse d’avancement de la machine, qui influe sur la vibration des dents.

Le réglage de l’agressivité est délicat, car l’efficacité de la herse nécessite un compromis entre une bonne sélectivité pour la culture en place et une force suffisante pour déterrer les adventices. C’est pourquoi le réglage optimal d’une herse étrille ne peut se faire qu’avec une bonne expérience et une observation détaillée du travail.

Pour régler l’inclinaison des dents, il faut manipuler un levier au-dessus de chaque cadre, ainsi qu’une broche à positions multiples. Plus le bout de la dent est proche de la verticale, plus l’agressivité augmente. Pour les céréales à paille, par exemple, il est conseillé de limiter l’inclinaison des dents lors du passage au stade 3 feuilles. Par contre, à partir du stade tallage, vous pouvez davantage incliner les dents.

Réglage de la profondeur de travail

Le bâti doit être horizontal en réglant la longueur du troisième point de l’attelage d’un tracteur agricole. La profondeur de travail, quant à elle, se règle grâce à la position des roues de jauges et à l’orientation des dents. Ici encore, il faut trouver le juste milieu entre une agressivité suffisante pour arracher les mauvaises herbes et le respect de la culture en place, pour ne pas abîmer la terre.

Réglage manuel ou hydraulique

Les deux types de réglage sont possibles, mais pas systématiquement proposés par tous les constructeurs : certains ne permettent que le réglage hydraulique, comme Carré et Quivogne, quand les deux sont présents chez d’autres, tels que Einbock, Treffler ou encore Hatzenbichler.

Vitesse de la herse

La vitesse joue un rôle essentiel dans le désherbage racinaire : plus elle est élevée, plus la vibration des dents est forte et donc plus les adventices sont arrachées. Il faut donc ajuster la vitesse selon le stade de développement de la plante, ce qui explique qu’elle soit plus importante en phase de pré-levée.

Attention cependant à ne pas aller trop vite, pour ne pas déstabiliser l’outil par rapport au sol et impacter la profondeur. En passage de post-levée, la vitesse est forcément diminuée pour limiter l’enfouissement de la culture et sa détérioration. La vitesse maximum d’une herse étrille peut atteindre 15km/h environ, selon les propriétés du champ.

Il faut donc trouver la vitesse optimale, un compromis entre la qualité du désherbage et l’impact sur la densité de la culture pour infliger le moins de dégâts mécaniques possibles.

Prix d’une herse étrille

Le prix d’achat et le coût de revient d’une herse étrille dépend de ses caractéristiques :

Largeur de travail 4m 6m 9m 12m
Prix d’achat 2.000€ – 3.000€ 4.000€ – 6.000€ 7.000€ – 8.000€ 10.000€ – 12.000€
Débit horaire 1,7 – 4 ha/h 2,5 – 6 ha/h 4 – 9 ha/h 7 – 12 ha/h
Superficie déployée 40 ha 80 ha 120 ha 160 ha
Coût par ha 18,50€ 14,50€ 13,25€ 12,50€

Comment choisir une herse étrille ?

Les critères à prendre en compte

La herse étrille est généralement adaptée pour toutes les cultures, mais pas pour tous les types de sols, ni à tous les stades de développement. Voici les critères sur lesquels se baser pour savoir quelle herse étrille choisir :

  • La préparation du sol : comme pour la houe rotative et la bineuse, la herse étrille nécessite un sol ressuyé, nivelé et rappuyé pour un résultat satisfaisant.
  • Le type de sol : l’avantage de la herse étrille tient dans la constance de son efficacité en sols pierreux. Au contraire, on la déconseille en sols battants, car ses dents ne pénètrent pas correctement la terre.
  • La consistance de la terre : comme la herse étrille a tendance à ratisser, mieux vaut éviter les terrains présentant des débris végétaux et des mottes, au risque de recouvrir les plantules de la culture.
  • Le stade de développement des adventices : cet outil n’est pas très fonctionnel sur les vivaces et les adventices trop développées, bien qu’il soit en mesure d’affaibli les liserons avec des passages répétés. Privilégiez plutôt les adventices en cours de germination, en filament blanc ou en cotylédons.

Quand passer la herse étrille ? Chaque outil possède son moment optimal pour être utilisé, afin de ne pas fragiliser la culture en place. Alors, houe rotative ou herse étrille ? Au passage de pré-levée jusqu’à l’apparition des premières feuilles, privilégiez la houe rotative, surtout en présence de croûte de battance. Ensuite seulement, passez la herse étrille ou la bineuse (selon votre degré de sélectivité). Après cela, la herse étrille ne sera utile que sur les nouvelles levées d’adventices. Au cas où, vous pouvez augmenter la quantité de vos semis, pour compenser les éventuelles pertes de pieds.

Quels sont les avantages d’une herse étrille ?

Le point fort de la herse étrille est sa polyvalence de travail sur plusieurs types de culture. Elle possède en outre un large spectre d’efficacité et un débit de chantier élevé pour des coûts d’achat et de revient corrects, sans entretien démesuré (voir notre tableau récapitulatif). Bien qu’elle se montre inefficace sur des adventices développées et des vivaces, elle permet d’éviter la sélection des jeunes adventices et de les désherber en plein. Enfin, elle est efficace en sols caillouteux, par temps venteux et après la pluie. Même si elle nécessite une préparation de sol exigeante.

Principales marques de herses étrilles

Les constructeurs de herses étrilles sont également souvent fabricants de houe rotative ou de bineuse. En outre, voici une liste non exhaustive des principales marques de herses étrilles :

En résumé, si la herse étrille est un outil polyvalent, efficace pour toutes les cultures et sur les sols caillouteux, il faut prendre en compte sa complexité de réglage et son bourrage fréquent en cas de débris végétaux. Pour déterrer les mauvaises herbes à moindre coût, c’est une solution pratique qui ne nécessite que peu d’entretien.

En résumé

Comment utiliser une herse étrille ?

Une herse étrille est un outil pour le désherbage mécanique en plein. Elle va déterrer les mauvaises herbes sur l’ensemble de la culture et des inter-rangs.

Pourquoi passer la herse de prairie ?

La herse de prairie est idéale pour stimuler la végétation de la prairie et aérer le sol. Ainsi, elle favorise la faune et la flore dans la terre, mais aussi le passage de l’eau.

Quand passer la herse étrille ?

La herse étrille s’utilise plutôt sur une terre fine et bien préparée. Cet outil est efficace si les adventices sont encore jeunes et peu développées.

Quelle herse étrille choisir ?

Il existe de nombreuses marques et de nombreux modèles de herse étrille sur le marché. Pour choisir sa herse étrille, il y a plusieurs critères possibles, comme la complexité de réglage ou le risque de bourrage en cas de débris végétaux.

Comment régler une herse étrille ?

Il existe principalement 3 leviers pour régler l’agressivité d’une herse étrille : l’inclinaison des dents (plus la dent est verticale, plus la herse est agressive), la profondeur de travail et la vitesse d’avancement.

Quels sont les avantages d'une herse étrille ?

Une herse étrille est un outil polyvalent. Elle peut donc s’adapter à de nombreuses situations selon vos besoins. Ainsi, elle est efficace pour les cultures comme le maïs, le soja, le colza, le blé, le tournesol etc.

Houe rotative ou herse étrille ?

Pour ne pas fragiliser la culture en place, il est conseillé de privilégier la houe rotative de la prélevée jusqu’à l’apparition des premières feuilles. Surtout en présence de croûte de battance. Ensuite seulement la herse étrille.