Une herse étrille pour le sursemis

Dans le Cantal, la cuma de la Rode à fait le choix d’investir dans une herse étrille pour réaliser des chantiers de sursemis de prairies ainsi que du désherbage sur céréales.

Une herse étrille polyvalente pour le sursemis et le désherbage.

Dans un premier temps, la herse étrille équipée d’un semoir devait servir à semer des prairies après la récolte des céréales. Le passage s’effectuerait après un travail du sol très superficiel. « Nous avons aussi choisi une herse étrille pour le sursemis dans des prairies naturelles. Notamment pour contrer l’invasion de rats taupiers qui occasionnent beaucoup de dégâts » indique Anthony Job, président de la cuma de la Rode.

Pour ces 2 utilisations, la cuma était partie pour investir dans une largeur de 6 m. « Des adhérents voulaient aussi désherber les céréales avec. Le choix des 9 m s’est imposé pour des débits de chantiers plus importants.»

Herse étrille pour le sursemis : une bonne polyvalence

Cette double utilisation en désherbage et sursemis demandait de la polyvalence. La cuma a fait le choix de dents d’une épaisseur de 8 mm pour le travail sur prairie. Le réglage hydraulique des dents vient apporter une finesse dans les réglages pour le désherbage.

Pour le semoir, la distribution mécanique avec DPA est couplé à un transport pneumatique de la graine. Le DPA était important « car dans les prairies en pentes on ne roule pas toujours à la même vitesse. Cela nous apporte de la précision. »

Herse étrille: un bon complément face au tout chimique

Entraid Vidéos

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement