Crowdfunding malin pour embouteiller de l’huile

Le financement participatif se développe en agriculture: en témoigne le projet de l’huilerie Oléandes, rattachée à la cuma landaise Adour Proteoil. Le gros «plus» de ce projet: des contreparties alléchantes!

Spécialisée en production d’huile de colza et de tournesol, l’huilerie regroupe aujourd’hui 70 agriculteurs dans les Landes. Elle souhaite développer sa gamme de bouteilles en verre, c’est pourquoi elle prévoit d’investir dans une chaîne d’embouteillage.

Le projet est présenté de manière à la fois claire et globale sur le site de financement participatif local www.bulbintown.com«Nous nous sommes  rassemblés en 2012 pour créer la cuma Adour Protéoil, dans le but de produire localement des tourteaux  et de l’huile de colza et de tournesol. Ceux qui parmi nous sont éleveurs utilisent ces tourteaux, riches en protéines, pour alimenter leurs bêtes. Notre objectif est de maîtriser l’origine et la qualité de l’alimentation de nos animaux, afin de nous affranchir des importations massives de soja OGM d’Amérique du Sud.»

«Nous cherchons à davantage valoriser notre huile, tout en  participant activement à la dynamique locale de notre territoire», ajoutent les agriculteurs dans leur présentation. Cet investissement permettra au groupe de gagner en autonomie en s’affranchissant des contraintes liées au prestataire, telles l’espace de stockage et la limitation des volumes produits.

Contreparties futées

Les adhérents financent le projet à hauteur de 10%, mais le reste du projet – 70.000€ – est financé sous la forme d’un appel à don citoyen (aussi appelé«financement participatif» ou«crowdfunding») moyennant contreparties particulièrement bien pourvues en produits du Sud-Ouest.

A noter: la catégorie «Gros mangeur» incluant une caissette de 5kg de veau bio est déjà épuisée. Mais aussi des types de contributions futées, comme la catégorie «vacances!» : pour un don de 200€, un contre-don d’un weekend en chambre d’hôte avec piscine, et la contribution «professionnel éclairé» qui inclut, pour un don d’entreprise de 1.000€, la visite de l’huilerie, mais aussi celle d’une ganaderia (élevage de taureaux de corrida pour les non initiés), apéritif et repas à la ferme pour 25 personnes.

Ce financement participatif se terminera fin juillet. N’hésitez pas à les soutenir sur www.bulbintown.com et à faire circuler l’information sur vos réseaux!

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement