Dans le Gard, succès de la démo ‘pulvé’ antidérive

Le 20 octobre dernier, la Chambre d’agriculture du Gard, le réseau cuma et leurs partenaires organisaient une démonstration de pulvérisateurs viticoles agréés ZNT (Zone Non Traitement) au lycée agricole de Meynes. Opération réussie.

Etaient présents : Bertoni, Caffini, Calvet, Chabas, Clemens, Dagnaud, Dhugues, Hardi, Ideal, Pellenc, S21, Weber.

Dans un contexte anxiogène où tous les salons professionnels sont annulés, la démonstration de pulvérisation a séduit aussi bien les constructeurs que les agriculteurs venus en nombre.

Il faut dire que le sujet de la pulvérisation est d’actualité. L’organisateur de cette démonstration Renaud Cavalier, conseiller en agro-équipement de la Chambre d’agriculture du Gard, est satisfait de cette journée.

« Réduire la dérive est un enjeu crucial pour les producteurs, rappelle-t-il. C’est non seulement plus d’efficacité avec plus de produits sur la cible mais aussi moins de nuisances pour l’environnement et le voisinage. Rappelons qu’utiliser un tel pulvérisateur est indispensable pour les viticulteurs qui souhaitent réduire les ZNT à proximité des habitations (réduction de 10 m à 5 ou 3 m selon le pourcentage de réduction de la dérive) pour les produits autorisés. »

Sujet de tension

« J’avais insisté auprès des constructeurs pour qu’ils présentent des pulvérisateurs avec des prix abordables pour les viticulteurs qui sont confrontés à une crise économique et sociétale. Le sujet de la pulvérisation n’a jamais été aussi tendu. A la Chambre d’agriculture, nous nous efforçons de proposer des solutions techniques. Nous incitons aussi au dialogue avec la mise en place d’une formation – Pulvériser et bien cohabiter, comment concilier les deux – animée par une spécialiste de négociation. »

« Ces pulvérisateurs nouvelle génération peuvent être achetés individuellement mais aussi en cuma pour mutualiser les coûts et profiter de l’expérience collective, » ajoute Renaud Cavalier.

Lors de cette journée, en plus des pulvérisateurs, ont été présentés : Les travaux de mesure de la dérive l’IFV/INRAE ; Un nouveau système de coupure buse à buse par la société Diimotion ; La barre de guidage conçu par la Chambre d’agriculture avec Teejet.

Des lycéens impliqués

Jean-Louis Portal, agriculteur mais aussi Président du lycée agricole de Meynes, indique que « Le lycée agricole de Meynes s’est associé à l’organisation de cette démonstration car il me semble important de donner envie aux jeunes de s’installer ou travailler en agriculture en leur montrant des matériels innovants. »

Jean-Louis Portal est Secrétaire Chambre d’agriculture du Gard, Président du lycée agricole de Meynes et adhérent de cuma.

« Tout comme il est primordial que les jeunes aient conscience des réalités du métier d’agriculteur. Aujourd’hui nous devons relever plusieurs défis : trouver des techniques efficaces pour sécuriser nos récoltes et donc nos revenus tout en intégrant les demandes sociétales. Les pulvérisateurs limitant la dérive font partie de ces solutions. »

« Le principal frein reste le surcoût de ces matériels. Même s’il existe actuellement des aides aux investissements de FranceAgriMer, l’achat est conséquent d’autant plus cette année 2020 où il y a la crise sanitaire et de nombreux aléas climatiques qui ont impacté la trésorerie des exploitations. »

Entraid Vidéos

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement