Diffuseur de progrès

Si la raison d'être d'une cuma est bien sûr la mutualisation des moyens de production, elle joue aussi un rôle précieux dans la diffusion du progrès. Exemple à la cuma de la Louve dans les Deux–Sèvres qui accueille le prochain salon MécaElevage le 19 juin prochain.

« Nous avons expérimenté avec succès sur nos terres à tendance sableuses et séchantes, le semis direct de prairies avec un semoir Aitchison de 2,80m » témoigne Hervé Bernier, le Président.
Devant la demande croissante des adhérents pour ce matériel, la cuma s’est rééquipée depuis. Elle dispose désormais de deux semoirs Aitchison de 3 m, utilisés sur 300 ha pour le semis de prairies, mais aussi pour d’autres espèces puisque cet appareil est polyvalent. Coût facturé : 30€/ha.

La présence dans la cuma du Lycée agricole dont les responsables sont à l’affût des innovations technologiques, est de nature à faciliter l’arrivée de matériels novateurs. Ainsi, la cuma vient d’équiper aussi l’un de ses round –ballers Ferraboli du nouveau système « Silo-King ». Principe : à partir d’une trémie fixée sur la presse, le chauffeur a la possibilité d’incorporer dans le fourrage excessivement humide du conservateur en granulés. Une sonde infra-rouge installée sur la presse permet de mesurer en temps réel le taux de MS. Grâce à la présence d’un boîtier en cabine, le chauffeur peut déclencher à tout moment ce système selon l’état du fourrage …

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement