Votre édition Charentes vient de paraître

En région
Charentes agriculture entraid spécial départemental

Téléchargez l'intégralité de votre édition Charentes en version numérique sur Entraid.com

25/02/2018 - 16:33

Parue en février 2018, votre édition spéciale départementale Charentes est à feuilleter et télécharger en ligne. Le thème de ce numéro : "En cuma, le DiNAC donne la niaque !".

Partagez cet article: Votre édition Charentes vient de paraître

Édito de Jean-Yves Verhaeghen, président de la fédération des cuma des Charentes

J’aurai pu reprendre malheureusement l’édito de l’an dernier. Les résultats de l’agriculture ne se sont guère améliorés cette année. Et les perspectives, si l’on en croit les experts, ne sont pas « folichonnes ». Seuls les marchés de niches ouvrent des perspectives, et encore faut-il que le climat ne nous joue pas des tours…

Malheureusement, les « politiques » et certains extrémistes refusent toujours de voir les efforts agro-environnementaux déjà engagés, sous le prétexte que les résultats ne se voient pas. Est-ce dû à un manque de communication ou le message est-il jugé trop professionnel ? Par contre, une bonne part de nos concitoyens se tournent vers les achats de proximité et les circuits courts. Ce qui peut être une opportunité pour certains. Dans notre profession, il reste aussi des extrémistes qui ne respectent pas, loin s’en faut, la réglementation. Plus grave encore, ils ne respectent pas l’agronomie de nos sols. De tels comportements seront, quoi qu’il arrive, de plus en plus difficiles à défendre.

Justifier ces pratiques par « je ne peux pas investir », surtout quand on est dans une cuma, me semble de plus en plus « inentendable ». L’intérêt principal d’un groupe est de partager les risques, les expériences, les investissements… et donc progresser vers des méthodes plus en phase avec les demandes actuelles et adaptées aux ressources et à leur maîtrise. A nous de communiquer.

L’évolution de nos structures, le vieillissement des actifs nous amènent à réfléchir régulièrement à notre travail pour en rendre la charge plus supportable. Le nouveau dispositif d’accompagnement des cuma, le DiNAC, est fait pour cela. Plus particulièrement le DiNAC projet-stratégique. La fédération a accompagné de nombreux groupes en 2017, travail poursuivi en 2018, voire 2019. Il en ressort le besoin d’échanger sur les stratégies, les projets des exploitations individuelles pour développer, réorienter les projets de la cuma. Le besoin de libérer du temps, de construire de nouveaux systèmes de prises de décision, de gouvernance, s’affirme également.

Ce sont là de gros chantiers pour les cuma qui leurs ouvrent de nouvelles perspectives tout en les invitant à échanger davantage. Les dernières évolutions statutaires nous offrent la possibilité nouvelle de créer des groupements d’employeurs dans la cuma, sans obligation de minimum de travaux pour la cuma. Cette piste est à regarder de près car elle peut être un moyen pour recruter une main d’oeuvre plus qualifiée et mieux rémunérée.

Bonne lecture et venez nous retrouver le 8 mars au même endroit que l’an dernier pour notre assemblée générale.


Retrouvez l’intégralité de l’édition Charentes Entraid’ en version numérique

Entraid’ Spécial Charentes

Publicité
Simple Share Buttons