Focus sur les coûts de mécanisation

Le 19 septembre sur l'exploitation caprine et ovine d'Ubald Chenou à Lagraulière en Corrèze, des agriculteurs, techniciens et élèves ont décortiqué minutieusement l'ensemble de charges qui affectent les exploitations bovines et ovines du Limousin : alimentation, bâtiment, mécanisation...

Cet examen chiffré s’est déroulé à partir des résultats observés dans les réseaux d’élevage et le témoignage d’Ubald Chenou. Emma Sanne de l’institut de l’Elevage, Louis-Marie Cailleau de la Chambre Régionale d’Agriculture, Sylvie Denis, de la Chambre de Corrèze, ont passé à la loupe chaque poste de charges en intégrant dans leur approche, les stratégies globales des exploitations au regard notamment de leurs niveaux d’intensification et de leurs exigences en main d’œuvre.

Michel Petit de Coop de France Limousin, a complété ces interventions en présentant la méthode des « coûts objectifs de mécanisation » qui permet aux agriculteurs de situer leurs coûts de mécanisation en comparaison d’exploitations semblables en taille et en types de production. Puis, Laurent Aymard de la Chambre de Dordogne, a suggéré dans sa présentation quelques voies d’adaptation porteuses d’économie en temps : regroupement des vêlages,  baisse de la fréquence de distribution des rations,  vidéosurveillance.

Enfin, les Cuma de Seilhac, la Béraude et de Ligneyrac ont témoigné de leur expérience concluante en termes de baisse des coûts de mécanisation et de temps de travail : mise en place d’un groupe fenaison, création d’emploi partagé et prestation complète, avènement d’itinéraires culturaux simplifiés.

Entraid Vidéos

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

Jouer à Super Mario Bros sur l’IntelliView d’un tracteur New Holland

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement