Innovation dans le désherbage mécanique : l’écimeuse de la cuma l’Or Noir

L'écimeuse acquise par la cuma de l'Or Noir et son groupe agrobio a fait ses premiers pas. Comme toute les écimeuses, cette machine a pour premier objet de couper « ce qui dépasse » d'une culture. En particulier des inflorescences d'adventices qu'on ne veut pas voir grainer, comme les chardons ou les rumex, en culture ou en prairie.

Mais ce modèle CombCut peut aussi travailler au cœur de la végétation grâce à un système de coupe sélectif. Les feuilles souples des céréales passent au travers tandis que les tiges plus rigides sont coupées. La coupe est réalisée par des lames tranchantes et demande donc une certaine vitesse (12-15 km/h). Largeur : 6 m.

Bien adaptée à l’utilisation en cuma
Pierre Hedde, responsable du groupe, a présenté l’écimeuse le 21 mai au cours d’une formation de la chambre d’agriculture sur le désherbage mécanique. « Ce matériel est plus facile à utiliser en cuma qu’une bineuse ou une herse étrille, car les fenêtres climatiques sont larges et le débit de chantier élevé. Autre différence : il intervient plus pour du rattrapage. A ce jour, nous n’avons encore fait qu’une douzaine d’hectares avec ». A suivre…P.B.

 

87 ecimeuse 2 Les couteaux sont réglables en piquage et en orientation pour obtenir le bon compromis efficacité/sélectivité.
87 ecimeuse 3 Des rabatteurs accompagnent les adventices vers les couteaux.
87 pierre hedde Un investissement bien adapté à l’utilisation collective, estime Pierre Hedde.

 

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement