ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Isère et Savoie: la vigne au cœur d’une journée technique

Partager sur

Isère et Savoie: la vigne au cœur d’une journée technique

Une cinquantaine d'exposants étaient présents à la journée technique viti organisée par les fdcuma d'Isère et de Savoie.

Le 17 juin, les fdcuma d’Isère et de Savoie ont organisé sur la commune de Porte de Savoie une journée technique axée cette année sur le travail du sol, le désherbage mécanique et le semis direct de couverts dans les vignes.

La vie du sol et la gestion de l’enherbement dans les vignes. C’était le thème de la journée technique interdépartementale organisée par les fdcuma d’Isère et de Savoie. Une journée, qui se déroulait sur le territoire de la cuma des Eboulis en Savoie, et qui a rassemblé une cinquantaine d’exposants institutionnels, concessionnaires ou constructeurs.

Points forts de la journée, trois ateliers de démonstration:

gestion enherbement des vignes

Des outils à dents, à disques, à lames, équipés de brosses rotatives, de fils, d’étoiles, de socs, installés sur enjambeurs ou tractés. Toute une panoplie qui a permis aux participants de se faire un avis sur le travail réalisé par les différents matériels.

150 participants pour la thématique de la gestion de l’enherbement des vignes

Durant la journée, les démonstrations se sont succédées. Les participants ont pu découvrir toute une panoplie de matériels en action. La cuma des Eboulis avait préparé le terrain en mettant à disposition des parcelles pour les démonstrations ainsi que pour l’accueil des autres exposants.

Au-delà du matériel, le réseau fait aussi la promotion du modèle cuma en associant les OPA à cet événement technique. Une manière aussi de renforcer des liens avec différentes structures.

robot Bakus

Le travail du robot Vitibot a été regardé avec intérêt par les participants.

Un rendez-vous annuel

Les journées techniques se positionnent aujourd’hui comme un rendez-vous annuel pour les cuma d’Isère et de Savoie. Cette cinquième édition était orientée sur la viticulture. Mais les précédentes journées ont fait ressortir la diversité des productions des deux départements avec des focus sur l’élevage, les grandes cultures, les matériels spécialisés ou encore le maraîchage. Toutes ces journées sont aussi l’occasion de rencontres et d’échanges entre les participants.

Un moment aussi mis à profit pour présenter le modèle cuma aux élèves des lycées agricoles qui participaient aux différents rendez-vous. Une occasion de parler organisation du travail, charges de mécanisation et bien sûr performance des matériels.

À lire aussi:

6 préjugés sur les outils interceps en viticulture.

Trektor: un automoteur hybride autonome dans les vignes.

Les cuma confirment leur leadership sur la robotique.