ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Le même rendement avec 25% d’engrais en moins?

Partager sur

Le même rendement avec 25% d’engrais en moins?

La technologie Pudama promet d'économiser 25% d'engrais tout en préservant les rendements.

Kverneland dévoile un concept de fertilisation ultra-localisée à destination de ses semoirs monograines. Une technologie qui promet sur le papier d'économiser 25% d'engrais tout en préservant les rendements. Présentation et fonctionnement.

La localisation de l’engrais au semis n’est pas une nouveauté en soi. Mais Kverneland a dévoilé une nouvelle vision de cette technique. La technologie d’application localisée d’engrais au semis Pudama consiste à déposer un paquet d’engrais en dessous de chaque graine, au lieu de fertiliser tout le rang.

Kverneland Pudama: une préservation des ressources

Ainsi, selon le constructeur, cette technique présente l’avantage de favoriser l’alimentation des nutriments par les racines. Au passage, Kverneland promet une limitation de la quantité de nitrate et de phosphate emportée par lixiviation.

La marque cite les travaux du Dr Max Bouten de l’université des sciences appliquées de Cologne (université qui a participé au développement du concept Pudama) qui démontrent que « le Pudama permet de diminuer de 25% l’apport d’engrais sans impacter le rendement de la culture de maïs. »

apport localisé engrais au semis

Illustration de la dépose de l’engrais en petits paquets sous les graines. (©Kverneland)

Aussi, « d’une part cette technologie permet à l’agriculteur de réaliser des économies sur ses coûts de production. D’autre part, elle participe à préserver les ressources en favorisant l’économie d’engrais. »

Comment ça marche?

La technologie Pudama repose sur un capteur qui synchronise le cœur semeur et l’enfouisseur d’engrais. « Le système collecte l’engrais au niveau de la descente puis l’expulse par un flux d’air dans le sol. »

Kverneland Pudama

Le secret du Pudama? Un capteur qui synchronise la dépose la semence et de l’engrais.

En complément, le groupe Kverneland précise que le système Pudama peut placer jusqu’à 25 gerbes d’engrais par seconde. Une fréquence qui autorise une vitesse de semis pouvant atteindre 15km/h.

Une présérie en 2023

À noter, la solution Pudama a reçu le prix NRW Efficency Award 2021 en Allemagne pour son « potentiel en termes de protection des ressources de l’environnement. »

Enfin, cette solution arrivera en présérie pour la saison 2023 sur le châssis traîné repliable TFprofi. La production en grande série est attendue pour 2024. À terme, Pudama s’adaptera aux autres châssis de la gamme Optima.

À découvrir également, trois chantiers de semis 2022 en vidéo: