L’ensilage bat son plein

Fourrages
Les ensilage de maïs, un post facebook qui relate l'ensilage sur le territoire de Belfort

Stars sur le terrain, les matériels de la récolte du maïs fourrager le sont aussi sur les réseaux sociaux.

22/08/2018 - 12:05

Les temps changent : les grands moments des cycles de production agricole se vivent aussi sur les réseaux sociaux et le maïs s'ensile de plus en plus tôt. Pour preuve, les ensileuses se remettent au travail depuis le début du mois. Sur Facebook, tweeter ou Instagram, elles ne passent pas inaperçues.

Partagez cet article: L’ensilage bat son plein

Le mois d’août, son soleil, sa chaleur, les vacances… et les ensilages de maïs ! Car conformément aux prévisions et préconisations des experts, les chantiers ont bel et bien commencé, depuis un moment déjà dans certains secteurs. En plein cœur de la saison, les tracteurs s’agitent dans les champs un peu partout en France. De leur côté, les téléphones des agriculteurs connectés s’activent sur les réseaux sociaux.


Un moment souvent emprunt d’enthousiasme dans les secteurs d’élevage et qui a donc démarré tôt cette année.

20 août… qui dit mieux ? Ici, le 14 août en Charente-Maritime, avec la cuma de la Meurlette, qui prend le temps de la formation du chauffeur…

Cuma de la Meurlette

… 8 août, dans le Maine-et-Loire…

… Finalement, non, retour à la Meurlette charentaise, qui, le 6 août, avait déjà commencé depuis quelques jours:

Cuma de la Meurlette

 

 

Sur les réseaux sociaux, il y a aussi ceux qui ont fait tôt pour reconstituer un stock arrivé à épuisement de façon un peu précoce…

… Et il y a ceux qui soulignent la précocité rarement vue pour cette édition 2018 :

Dans le centre de la France et sur Instagram, aussi, les ensilages pointent le bout du capot au beau milieu du mois d’août.

#ensilagemais2018 #ensilage #newholland #tm115 #claas #claasjaguar jaguar

Une publication partagée par Gabin Dln (@gabin_dln) le

Dans d’autres zones en revanche, c’est plutôt la préparation de la campagne qui est encore à l’ordre du jour quelques jours après la mi-août. Exemple à Mordelles (35) où la cuma est fidèle au rendez-vous matière sèche, après le reportage de l’an dernier (ensilage 2017 : Eviter de se faire surprendre)

Ceux qui irriguent non plus, n’y sont pas encore, à l’heure où d’autres s’activent ou s’inquiètent :

Et pour finir : un petit voyage ailleurs, parce qu’on s’y est aussi mis !

Publicité
Simple Share Buttons