Nouvel élevage… d’insectes

Un projet de nouvelle usine, en Gironde, prévoit la production de 30 tonnes d’insectes par mois, utilisée notamment sous forme de farine pour l’alimentation des poissons d'élevage.

Un projet d’usine de 30 tonnes d’insectes par an est actuellement sur les rails en Gironde.

A partir du 1er juillet 2017, l’utilisation de la farine d’insectes dans l’alimentation animale des poissons d’élevage sera autorisée. Ce nutriment est une alternative aux farines de poissons habituellement utilisées en pisciculture. D’autres espèces naturellement insectivores, comme les porcs ou les volailles sont aussi des consommateurs potentiels de farine d’insectes. La qualité nutritionnelle de ce produit innovant se distingue par sa teneur élevée en protéines, de l’ordre de 70%.

30 tonnes d’insectes par mois

Dans ce contexte, la société Entomo Farm porte un projet de création de nouvelle usine de 4 000 m² en capacité de produire 30 tonnes d’insectes par mois. Les fondateurs précisent également leur intention de créer une coopérative agricole pour proposer aux agriculteurs de «prendre en charge la phase de maturation des insectes». La société leur fournirait les larves, puis une fois à maturité, elle se chargerait de la transformation puis de la commercialisation des produits finis: farines, mais aussi huile d’insectes et amendement organique.

Entraid Vidéos

Quand l’azote se volatilise, les euros aussi s’envolent !

Un robot qui récolte l’herbe et la distribue

Prestation et qualité dans le sillage de l’automoteur

2.000 € d’économies de litière

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement