ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Qui se sent motivé pour se passer du glyphosate?

Partager sur

Qui se sent motivé pour se passer du glyphosate?

La destruction mécanique des couverts fait partie des angles de travail.

Le projet ALIAGE recherche des agriculteurs en cuma souhaitant être accompagnés pour supprimer l’utilisation de glyphosate, ou pouvant apporter des solutions techniques éprouvées localement.

Annabelle Revel, Cheffe de projets «Agronomie, Agroéquipement, Environnement» à la Fncuma, lance un appel aux cuma. «Le projet ALIAGE a pour objectif la production de connaissances et de solutions opérationnelles pour supprimer l’usage de glyphosate dans deux situations qualifiées d’impasses. D’une part la viticulture en zone accidentée et d’autre part les grandes cultures sans labour. Nous cherchons des groupes d’agriculteurs ressources, ayant déjà testé des solutions pour réduire le glyphosate. Ou bien qui souhaitent être accompagnés pour réduire l’usage du glyphosate».

Trois approches face au glyphosate

Les solutions innovantes ciblées dans ALIAGE explorent trois approches, précise Annabelle Revel. «D’abord des agroéquipements adaptés localement, ensuite des conduites de cultures particulières, et enfin des organisations collectives du travail».

Projet ALIAGE, des partenaires multiples

Dans ce travail, la recherche se met au service du terrain, et prendra en compte le savoir et l’expérience des agriculteurs. Par ailleurs, le projet ALIAGE bénéficie d’un financement du Casdar sur la période 2022-2025. Enfin, la fncuma coordonne l’étude, en partenariat avec l’Inrae, l’Isara Lyon, l’Ecole d’Ingénieurs de Purpan, l’Itab, l’institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques. Elle a aussi l’appui des fédérations de cuma, de la plateforme Ideas, de L’Atelier Paysan, de l’IFV, d’Arvalis – Institut du végétal et de Terres Inovia.

Contact : votre fédération de cuma de proximité.

En complément sur les alternatives au glyphosate: