Rousseau: de l’électricité au bout du bras

La E-Kastor, medaille d'argent, est une épareuse dont l’entrainement du rotor n’est plus assuré par l’hydraulique mais par une transmission électrique.

Un rotor à entrainement électrique chez Rousseau

Ce système électrique, médaillé d’argent aux Sima Innovation Awards, transmet la puissance mécanique de la prise de force du tracteur au groupe de broyage par le biais d’une génératrice. Le refroidissement des différents composants est quant à lui assuré par un mélange eau/glycol à 50/50 qui vient en remplacement de l’huile. Cette innovation permet entre autres une diminution du poids de l’outil, une réduction de la maintenance avec la suppression des vidanges ou changement de filtre.

Cette version hybride utilise uniquement l’hydraulique du tracteur pour la gestion des mouvements du bras. Cela permet de se passer du traditionnel réservoir d’huile indispensable dans le cas d’un rotor à moteur hydraulique. La E-Kastor est un premier pas vers le 100 % électrique.

Entraid Vidéos

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

New Holland T6 Methane Power, une série commercialisable en 2020

Kubota dévoile la 3e génération de tracteurs M7

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement