[Space] Festival de web-cam

Avec les solutions proposées par deux lauréats Innov’Space 2019, c’est un œil bien ouvert en permanence que les éleveurs de porcs peuvent avoir sur leur cheptel. Ro-main et Copeeks ont développé, entre autres, des outils d’analyse du comportement des animaux se basant sur les données issues de caméras.

Le jury des Innov’Space 2019 a récompensé différentes solutions d’analyse du comportement des animaux en bâtiment hors-sol (@Copeeks).

Le Breton Copeeks et le Québécois Ro-main proposent chacun une solution pour détecter précocement, voire anticiper, des événements sanitaires, comportementaux, ou des problèmes liés à l’ambiance dans le bâtiment. Des caméras déployées dans l’élevage regardent les cochons évoluer. Elles envoient leurs images dans le système qui fournit à l’éleveur des indicateurs exploitables. « Analy-peeks produit en temps réel des indicateurs liés aux comportements des animaux, porcs ou volailles, en relation avec les ambiances et atmosphères présentes dans les salles d’élevage », précise Copeeks. De son côté Ro-main met en avant l’envoi d’alertes à l’éleveur par le système lorsque ce dernier détecte des changements de comportement.

Pour les deux exposants du salon, l’année aura été riche en innovations puisqu’ils ont chacun obtenu les honneurs pour un second dossier. Copeeks remporte en effet une autre étoile pour une solution nomade de suivi d’ambiance dans les salles d’élevage. Diagno-peeks se destine à des analyses plus ou moins longues dans le cadre de nouvelles installations de bâtiment ou de diagnostics ponctuels. Avec son smaRt Counting, Ro-main est récompensé pour sa solution de comptage automatisé des porcs traversant une zone prédéfinie surveillée par une caméra. « L’automatisation du comptage rend l’éleveur plus précis et productif dans ces interventions », tout en sécurisant l’acte de contage lui-même. « Il facilite aussi la gestion des conflits entre vendeur et acheteur », puisqu’une copie des vidéos de comptage est conservée.

A lire aussi :

Entraid Vidéos

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

A la ferme aquaponique, entre les légumes et les poissons, le courant passe

Presser la paille de maïs demande des précautions

S’équiper pour du lait en direct

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement