6000 visiteurs au salon MécaMaïs

En région
succès pour MécaMaïs 2018: l'édition, sur 2 jours, a été un succès.

Plus de 6000 agriculteurs sont venus prendre connaissance des dernières évolutions en matière de mécanisation de la filière maïs.

12/10/2018 - 18:00

Succès confirmé pour le salon du maïs «MécaMaïs», organisé par le réseau cuma, sur la mécanisation de la culture du maïs, avec pour thématiques principales : qualité, rentabilité et innovation.

Partagez cet article: 6000 visiteurs au salon MécaMaïs

Plus de 6.000 agriculteurs venus de tout le grand Sud-Ouest, mais également d’ailleurs (Alsace, Espagne…) et plus de 500 élèves, issus d’une quinzaine d’établissements scolaires, ont investi le site de 40 ha, sur les 2 jours de tenue de la manifestation.

Toutes et tous sont venus prendre connaissance des dernières évolutions en matière de mécanisation de la filière maïs. Que cela concerne le mais grain, le maïs ensilage ou le maïs semences, mais également, nouveauté 2018, la culture du soja et du tournesol. Un contenu riche, avec des ateliers techniques autour de la récolte, du travail du sol, du semis, de la fertilisation et des traitements de précision, des rotations culturales, de la méthanisation.

Forte mobilisation autour de l’agronomie et du semis direct

Les visiteurs ont pu échanger et débattre lors de forums sur la mécanisation de l’exploitation de demain ou encore sur les leviers à activer pour continuer à vivre du maïs dans un environnement de plus en plus complexe. Partager intensément les expériences d’experts notamment en matière d’agronomie, d’agroécologie et de semis direct. Des thématiques présentes au cœur de toutes les discussions sur cette 5e édition.

Le cocktail qui caractérise l’initiative Mécamaïs, a de nouveau très bien fonctionné et séduit le public. A savoir de la technique, des avis d’experts, des témoignages d’agriculteurs, des présentations et démonstrations de machines (une dizaine de moissonneuses-batteuses, une cinquantaine d’outils de travail du sol, une vingtaine de semoirs, …), des débats, des mini-conférences, de la convivialité.

Place aux experts

Les organisateurs se sont appuyés sur des partenaires et des experts reconnus pour leurs compétences : Frédéric Thomas de la revue TCS, Konrad Schreiber (agronome), Alfred Gässler (agriculteur expert semis direct sous couvert), Philippe Nouvellon (agriculteur biologique), Christian Abadie (agriculteur pionnier semis direct), Nicolas Thibaud (consultant moissonneuses-batteuses),  Clémence Aliaga, Sylvie Nicolier, Sylvain Marsac d’Arvalis, Richard Ségura de Terres Inovia, de nombreux techniciens des chambres d’agriculture, des fédérations de cuma, des coopératives.

Plus de 140 exposants, près de 500 machines présentées sur un site de 45 ha, de nouveaux produits (semences, phytosanitaires, engrais…), de nombreuses startup. A souligner aussi un soutien actif des partenaires techniques et financiers et une mobilisation sans faille du réseau des cuma locales (avec un investissement très fort d’une soixantaine de bénévoles).

Malgré la concurrence des récoltes et vendanges, avec un total de plus de 6000 visiteurs, tous les objectifs des organisateurs ont été quasiment atteints. Ce qui motive pour une 6e initiative MécaMaïs en 2020.

Rendez-vous en octobre 2020, dans le Bassin de l’Adour pour la 6e édition de MécaMaïs.

Publicité
Simple Share Buttons