Loger le matériel et produire de l’électricité : toit photovoltaïque

La cuma Voulmentine à Saint Clémentin est la première cuma Deux-Sévrienne à investir dans un toit solaire photovoltaïque.

Celui -ci a été installé sur le nouvel hangar de la cuma dont l’inauguration a eu lieu le 28 juin. La construction bien plus modeste en taille que celle de Saint Amand Sur Sèvre, est entièrement réalisée et portée par la cuma. Sur 680 m2 couverts, la cuma dispose d’un espace de remisage bardé sur trois faces et d’un atelier clos qui reste à aménager et équiper.
Ce sera une partie du travail du salarié actuellement partagé entre la cuma et deux exploitations dans le cadre d’un groupement d’employeurs.

La vente d’électricité réduit le coût du hangar
Lors de l’assemblée générale annuelle réalisée sous leur nouveau bâtiment, Olivier Michaud (Président) a détaillé le coût de la réalisation qui se partage en deux postes : 90 000 € pour le bâtiment et 100 000 € pour la partie photovoltaïque. Un investissement de gestion qui va permettre les dix premières années (temps de retour sur investissement) de réduire de plusieurs milliers d’euros l’impact financier du coût du hangar sur les activités de la cuma. A la suite, la cuma disposera d’un produit financier plus conséquent pour diminuer ses coûts. Adhérents fournisseurs, partenaires et élus étaient présents le 28 juin pour féliciter la cuma d’investir dans un véritable « lieu de vie » tout en contribuant au défi énergétique.

Régis Branchu 

Entraid Vidéos

Entraid Magazine de novembre 2019

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

[Sima 2019] Incroyable ! Nous avons joué à Super Mario Bros sur l’IntelliView d’un tracteur New Holland !

[Sima] 1, 2, 3, 4…et X, les tendances marquantes de l’édition 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement