La grosse balle deviendra petite bottes

Le Re-Bale a pour but de reconditionner du fourrage en petites bottes à partir de grosses balles, sur un chantier à poste fixe.

Il n'y a plus qu'à défaire les grosses balles.

Le constructeur anglais de pailleuses Spread-a-Bale a développé un tapis d’alimentation pour petite presse à poste fixe. L’idée est de pouvoir conditionner de la paille ou du foin en petites bottes à partir de grosses balles. Il existe un marché pour ces formats dans certains secteurs, pour des petits élevages ou des particuliers.

Certains reconditionnent de manière artisanale, mais ici, la productivité serait meilleure. Le Re-Bale est un caisson avec fond mouvant, installé face au pick-up de la botteleuse. Le tracteur qui entraîne la machine à poste fixe fournit l’hydraulique nécessaire à son animation.

Une presse à poste fixe

Pour alimenter son Re-Bale, Spread-a-Bale préconise d’employer sa pailleuse sur chargeur. Mais on peut penser que n’importe quelle dérouleuse pourrait convenir. L’appareil pèse 480kg et affiche une zone de réception de 3,30×1,35m.

La marque Spread-a-Bale est notamment représentés en France par Sylvain Laurent. Sa pailleuse possède un fond mouvant deux deux petits démêleurs verticaux (pas de turbine). Elle accepte les balles rondes et carrées.

En complément:

Entraid Vidéos

Que nous réserve Amazone pour Agritechnica?

Zworld: tout pour la récolte en décomposé

Une faucheuse andaineuse homologuée route

SAMI 4.0, le robot québécois qui cueille les brocolis

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement