ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Rendez-vous au champ, les maïs avancent vite

Partager sur

Rendez-vous au champ, les maïs avancent vite

L’apparition de la lentille vitreuse est le dernier stade qui permettra d’affiner la date de récolte optimale (©Arvalis).

Après la floraison, Arvalis recommande de visiter les parcelles pour observer l’apparition de la lentille vitreuse. C’est l’ultime rendez-vous pour ajuster, si c’est encore possible, les plannings de récolte pour les cuma et les entrepreneurs.

À la lumière de la lentille vitreuse, la date d’ensilage se confirme. Trois semaines à un mois après floraison, la visite des parcelles de maïs fourrage est indispensable. Grâce à l’observation du remplissage des grains, l’agriculteur affinera «une dernière fois la date optimale de sa récolte», explique Michel Moquet, référent Arvalis de la culture fourragère.

À cette date, «on repère facilement la lentille vitreuse à l’extrémité des grains.» Cette lentille est jaune dorée et difficilement rayable à l’ongle. Elle correspond au dépôt d’amidon vitreux. Lorsqu’elle est visible au sommet de la majorité des grains, «on se situe autour de 25 à 26% de MS plante entière, pour des maïs à bon gabarit, encore bien verts», explique le communiqué de l’institut technique. «Sur les variétés à grains dentés, cela correspond à l’apparition d’une dépression au sommet de la majorité des grains.»

Visite des parcelles du maïs: les délais avant la récolte fondent

Lorsque le maïs est de gabarit moyen, avec des feuilles en partie desséchées, le repère change. «On sera déjà autour de 28-29% MS», précise en effet l’expert. Or, «beaucoup de parcelles sont dans ce cas de figure cette année.»

Si en conditions normales il reste donc 7-8 points de matière sèche pour atteindre le stade optimal de récolte, tout s’accélère cette année. Au lieu des 10 à 20 j de calendrier nécessaires d’ordinaire, le passage du stade lentille vitreuse à celui du 32–33%MS plante entière peut se faire en moins d’une semaine en situation de stress hydrique.

En effet, dans ce cas extrême, une seule journée avec une température minimale à 17°C et une maximale à 30°C suffit à faire gagner un point de matière sèche. La vigilance est particulièrement de mise cette année. Ce d’autant plus que la fin de cycle se déroulera globalement courant août. En ce mois, les jours sont longs et encore chauds.

Des maïs avec très peu de grains et de feuilles vertes laissent peu de perspectives de gain. L’éleveur aura donc intérêt à déclencher sa récolte rapidement: dès le stade lentille vitreuse au sommet des grains des couronnes centrales, s’il reste moins de 4 feuilles vertes sur les pieds. Arvalis incite même à préférer l’affouragement en vert si la culture présente moins de 1.500 grains/m².

À lire aussi:

Finalement beaucoup de chantiers se feront avant le 15 août!

Ensilage du maïs: hacher fin et briser menu!

Les vrais chiffres des chantiers d’ensilage